XRP ne connaît pas la crise et grimpe encore

Ripple enregistre une nouvelle victoire face à la SEC. De quoi justifier la hausse du XRP ? Le token natif de la plateforme de paiement bondit de 30% et avoisine désormais les 1,30 dollar.

Le printemps crypto se poursuit pour XRP et son émetteur, Ripple. Le jeton a connu un week-end de forte hausse. Entre les 9 et 10 avril, celui-ci enregistrait une hausse de 30%, lui permettant de passer de 1 à 1,30 dollar.

Et si le XRP est en baisse au cours des 24 dernières heures, il reste néanmoins installé au-delà des 1,30 dollar. La flambée du cours ne remonte pas à ces seuls derniers jours cependant. Depuis le 4 avril, le XRP grimpe.

XRP de retour à la 4e place des cryptomonnaies

Il atteignait alors 0,60 dollar environ. Rappelons qu’il avait connu un véritable effondrement en décembre. Cette chute vertigineuse s’explique par la plainte de la SEC. Le retrait du token de nombreux exchanges le faisait en outre reculer jusqu’à 0,20 dollar.

Mais la cryptomonnaie profite depuis le début de l’année de la croissance du marché crypto. Et XRP en tire profit pour remonter dans le classement des principaux crypto-actifs. Le voici à présent de retour à la quatrième place, derrière le BNB.

D’après CoinMarketCap, le XRP cote le 12 avril à 1,14 euro pour une capitalisation totale de 51,58 milliards d’euros. Ethereum, Bitcoin et Binance Coin confortent leurs trois premières places. L’Ether établit un nouvel ATH à plus de 2100 dollars.

Le BTC est de retour au-dessus du seuil des 60.000 dollars. Et les contrats à terme laissent espérer de futures hausses. En juin, les traders parient ainsi sur une valeur supérieure à 65.000 dollars – et de 73.500 dollars en décembre.

Combien vaut réellement Ripple Labs ?

XRP profite donc de cette tendance globale. Et peut-être aussi de perspectives judiciaires qui s’éclaircissent. Ripple marque des points devant la justice. La firme a obtenu que la SEC divulgue des documents internes relatifs à son examen du BTC et de l’ETH.

Mais Ripple Labs échappe également à la publication des informations financières de ses deux dirigeants, Brad Garlinghouse et Chris Larsen. Ces derniers sont en effet accusés d’avoir manipulé les cours du XRP pour s’enrichir en vendant leurs jetons.

L’entreprise pourrait en outre être considérée comme sous-évaluée en termes de valorisation. « Les actions de Ripple se négocient sur le marché secondaire à une valeur de 2 à 3 milliards de dollars », note le PDG de Galaxy Digital, Michael Novogratz.

Quid alors des 70 milliards de dollars de XRP figurant au bilan de la société ? Ces XRP bloqués sont  toutefois sous séquestre. Ils ne devraient donc pas être pris en compte pour déterminer la valeur de Ripple.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *