Voulez-vous acheter le NFT d’une maison en Allemagne ?

Présentés comme une révolution dans des secteurs comme l’immobilier et l’art, les NFTs ont connu depuis la fin de l’année passée un engouement sans précédent. Plusieurs célébrités s’en sont servies pour générer des revenus supplémentaires et se rapprocher davantage de leurs fans. Son utilisation dans le cadre de transactions beaucoup plus communes rencontre malheureusement certaines difficultés. Toutefois, le secteur immobilier est sur le point de vivre une première en la matière avec la mise aux enchères d’une maison sous la forme de NFT sur la plateforme OpenSea. Les détails dans la suite.  

nft maison

Le prix de départ des enchères fixé à 34 ETH

Située dans le petit village de Kransberg, la maison a été mise aux enchères sur OpenSea avec un prix de départ fixé à 34 ETH soit 74 000 dollars au moment de la publication de l’offre. « C’est probablement une autre première dans le monde des cryptomonnaies : je vends ma maison du monde réel en tant que NFT » a commenté son propriétaire qui ne manqua pas d’en faire une description fidèle. Il ressort de celle-ci qu’une rénovation sera indispensable pour rendre habitable la demeure qui se trouve à une courte distance en voiture de Francfort.

Bien qu’il n’y ait pour l’heure aucun enchérisseur, les personnes intéressées par ce bien ont jusqu’au 25 avril prochain pour se manifester. Une fois l’enchère remportée, le futur acquéreur devra contacter le vendeur pour finaliser la vente de la maison par les moyens légaux habituels. Après l’effectivité du transfert du NFT représentant la maison, son ancien propriétaire n’aura plus aucun droit sur celui-ci. En acquérant le token non fongible, le nouveau propriétaire dispose d’un délai de 6 mois pour finaliser la vente et entrer de la maison proprement dite.

L’immobilier numérique comme modèle à suivre

Si dans la vie réelle, les transactions immobilières faisant appel à l’utilisation des NFTs peinent à décoller, il existe des résultats prometteurs dans l’immobilier numérique. Place forte de cet univers, Decentraland a ainsi été le siège de plusieurs ventes de parcelles numériques grâce au jeton MANA. Ce dernier a d’ailleurs profité de l’engouement autour des tokens non fongibles pour réaliser une croissance de 4336,6 % en un an. Face à cette prouesse, plusieurs personnes ont ainsi cherché à savoir comment générer des profits grâce à l’immobilier numérique sur Decentraland. Directrice de la société immobilière Republic Real Estate, Janine Yorio proposa notamment aux acquéreurs de LANDs de se servir de ces derniers comme des espaces publicitaires.

Il ne reste plus qu’à espérer maintenant que la réussite soit également au rendez-vous des rares initiatives immobilières du monde réel qui se servent des NFTs. Les avantages de la tokenisation d’un bien à savoir la réduction des intermédiaires dans la vente ou l’accessibilité de l’offre à un public plus large sont des atouts qui devraient concourir à cette réussite.

Plus d’actions

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *