Voici pourquoi Binance supprime son service de négociation des actions tokenisées

Tout le monde sait qu’une pression considérable pèse sur Binance actuellement, en raison des mises en garde de plusieurs régulateurs à son encontre. En Allemagne et à Hong Kong, l’exchange n’est plus vraiment la bienvenue. Dans ce contexte, au cours d’une sortie médiatique, un haut responsable de la firme a annoncé que cette dernière n’offrirait plus la possibilité de faire des négociations des actions tokenisées.

Coin cryptocurrency binance on night city background and chart.

« Personne n’a forcé Binance »

Un porte-parole de Binance a déclaré que la société souhaite réorienter ses offres. « La réorientation de nos activités commerciales vers d’autres offres de produits permettra de mieux servir nos utilisateurs », a-t-il annoncé (source : The Block). Dans la perspective de cette réorientation, la bourse veut mettre fin au service de négociation des actions tokenisées.

Mais la nouvelle décision prise par Binance ne serait pas que dans l’objectif de procéder à une réorientation. Des motivations commerciales se cacheraient derrière elle. C’est ce que laisse entendre Michael Kott, fondateur et PDG de CM-Equity AG, une société de services financiers allemande grâce à laquelle Binance proposait ses services. « Binance n’avait pas à cesser cela, et je peux vous assurer que personne ne l’a forcé, a déclaré Kott. [Elle a] décidé de le faire pour se concentrer sur d’autres produits liés à la cryptomonnaie, ce qui est [son] activité principale ».

Le service de négociation des actions tokenisées lancé par Binance n’aura pas fait long feu. En effet, ce n’est qu’en avril 2021 qu’il a été proposé à sa clientèle et déjà en juillet de la même année, la bourse y met un terme.

Pourquoi un traitement différent de celui des autres bourses ?

Il y a une question que se posent tous les investisseurs et clients de Binance. Pourquoi les régulateurs n’ont-ils pas émis une interdiction contre l’offre d’actions tokenisées des autres bourses comme FTX et Bittrex Global ? Autrement dit, pourquoi Binance est-elle la seule à être dans le viseur des régulateurs. La réponse ? Il n’y en a pas ! En fait, M. Kott a lui-même déclaré qu’il recherche une réponse à cette question.

Quand on lui demande si l’offre d’actions tokenisées de Binance différait de celle des autres bourses, le responsable répond que les services étaient « identiques ». Il souligne simplement qu’ils étaient nommés différemment. Par ailleurs, il indique que « ces bourses [FTX et Bittrex Global, NDLR] ont des approches différentes du marché qui les amènent à prendre des décisions commerciales différentes ».

Binance a pensé à une stratégie pour continuer de proposer des services à ses clients. Ces derniers pourront « transférer leurs soldes d’actions tokenisées à CM-Equity AG une fois que son nouveau portail sera établi. Le portail devrait être ouvert environ deux à quatre semaines avant le 2021-10-15 (UTC), et des mesures KYC supplémentaires seront demandées par CM-Equity AG pour compléter la transition ».

Ces dernières semaines ont été relativement difficiles pour Binance. Elle a été au cœur de l’attention des régulateurs dans plusieurs pays : États-Unis, Royaume-Uni, Italie, Japon, Thaïlande, Pologne et les îles Caïmans. Les autorités de ces pays ont pris des mesures contre la bourse, l’obligeant à réduire ses services.

Plus d’actions

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *