Voici les dernières news cryptos

Cette édition des 5 actus cryptos de la semaine vous est présenté par la plateforme de trading PrimeXBT

 

Voici les cinq actus cryptos qui ont retenu notre attention cette semaine:

L’arrivée possible de Binance en France fait grincer les dents de la communauté
Binance et l’association France FinTech ont lancé cette semaine « Objectif Lune », une initiative de 100 millions d’euros pour soutenir le développement de l’écosystème blockchain et des cryptomonnaies en France et en Europe, nous apprennent nos confrères de Cryptoast. C’est à l’occasion d’une conférence avec Cédric O, le secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et Changpeng « CZ » Zhao, le fondateur et PDG de Binance qu’a été faite l’annonce. L’initiative prévoit le développement d’un pôle de recherche et de développement de Binance en France, un accélérateur de startups blockchain, ainsi que d’un nouveau programme d’éducation en ligne. L’échange fait clairement un pas vers une régulation en France et convoite le statut de prestataire de services sur actifs numériques (PSAN), indispensable pour exercer légalement dans l’Hexagone. “Dommage de ne pas intervenir avec un acteur français qui respecte les réglementations. Il y a tant de talents que vous auriez pu mettre en avant” a tweeté l’échange français Paymium, tagant d’autres acteurs cryptos locaux qui se sont sentis légitimement lésés par la situation. L’écosystème déplore par ailleurs que l’une des seules interventions publiques de Cédric O en lien avec les crypto se soit déroulée avec un acteur étranger.

Cette grande banque traditionnelle va lancer ses services cryptos
La banque australienne CommBank a fait savoir cette semaine qu’elle deviendrait la première institution financière traditionnelle du pays à permettre à ses clients d’acheter, de vendre et de détenir des crypto-actifs tels que Bitcoin et Ethereum sur sa plateforme. Ses clients pourront ainsi effectuer des transactions en cryptos directement à partir de l’application pour smartphone de la banque. Cette dernière a par ailleurs déclaré avoir conclu des accords avec le géant du secteur crypto Gemini ainsi qu’avec la société d’analyse blockchain Chainalysis afin de concevoir un service de conversion et de garde de cryptomonnaies.

New York va-t-elle devenir le centre du Bitcoin?
Le nouveau maire de New York, Eric Adams, va-t-il faire de la Grosse Pomme une ville résolument pro-Bitcoin et ouverte aux cryptomonnaies? Si la cryptosphère et les bitcoiners se posent la question, c’est que l’édile de la ville a fait des promesses en ce sens pendant sa campagne électorale. Le démocrate, qui prendra ses fonctions le 1er janvier 2022, avait déclaré en juin dernier qu’il ferait tout pour que New York attire les nouvelles technologies et les entreprises de pointe, y compris les entreprises spécialisées dans les cryptomonnaies. « Je vais vous promettre que dans un an, vous allez voir une ville différente. Nous allons faire venir des entreprises ici. Nous allons devenir le centre des sciences de la vie, le centre de la cybersécurité, le centre des voitures à conduite autonome et des drones, le centre du Bitcoin, le centre de toutes les technologies« , avait-t-il alors déclaré. A suivre…

Quentin Tarantino va vendre des NFT “Pulp Fiction”
Quentin Tarantino s’est lui aussi pris au jeu des NFT. Le célèbre réalisateur américain utilisera en effet sept scènes coupées de « Pulp Fiction » et les transformera en jetons non fongibles. Ces NFT seront créés sur Secret Network (SCRT), un réseau blockchain disposant par défaut d’une fonctionnalité de confidentialité des données. Avis aux cinéphiles, le contenu qui sera transformé en NFT est entièrement inédit ; il s’agit des premiers scripts manuscrits non coupés tirés de son chef-d’œuvre oscarisé avec en bonus, un commentaire personnalisé exclusif de Tarantino, révélant des secrets sur le film et son créateur. Chaque NFT vendu aux enchères contiendra un contenu « secret » consultable uniquement par le propriétaire du NFT. Les ventes auront lieu sur la plateforme OpenSea.  

Les pilules rouge et bleue de Matrix sont en vente
Autre actu cinéma avec cette fois-ci les studios Warner Bros qui se sont associés à la plateforme de jetons non fongibles Nifty pour vendre des objets de collection numériques basés sur des avatars du nouveau Matrix, « The Matrix Resurrections », qui sortira en décembre. Pour les fans qui veulent mettre la main au portefeuille, sachez que le studio va donc créer 100 000 NFT Matrix qui seront disponibles à l’achat à partir du 30 novembre à 50 dollars l’unité. Fait amusant, les propriétaires de ces NFT Matrix auront le choix de prendre une « pilule bleue » ou une « pilule rouge ». En prenant la pilule bleue, le personnage de l’avatar restera dans la Matrice, tandis que l’autre pilule le transformera en résistant. Si ces NFT Matrix servent un but promotionnel évident, ils gardent néanmoins une résonance particulière dans la cryptosphère. De nombreux bitcoiners font en effet souvent référence au célèbre film et à la pilule orange, celle du Bitcoin, qui représente symboliquement une option alternative au système financier en place. 

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *