Une fuite révèle l’intérêt de DC Comics pour les NFTs

DC Comics se lance dans les NFT

DC Comics tient à profiter des droits d’image sur ses œuvres

Face au succès rencontré par M Delgo, DC Comics s’est empressé de réagir pour éviter que la pratique ne se généralise auprès des collègues de ce dernier. La société les a ainsi invités à ne pas utiliser l’un de ses personnages sous licence pour réaliser des ventes sur le marché des NFT. L’avertissement qui a été lancé à travers une lettre montre que DC Comics nourrit des projets personnels dans ce cadre.  « DC étudie les possibilités d’entrer sur le marché de la distribution et de la vente d’art numérique DC original avec les NFTs, y compris les nouvelles œuvres créées spécifiquement pour le marché des NFTs, ainsi que l’art numérique original rendu pour les publications de bandes dessinées de DC » précise la lettre. 

Conscient du potentiel des NFTs, DC n’a pas pour autant oublié de réserver une place de choix aux créateurs dans son projet. La société songe donc à une solution équitable pour les différentes parties impliquées y compris les fans. « Nous pensons que la participation des artistes indépendants de DC fera partie intégrante du programme NFT que DC mettra en place. Nous vous communiquerons de plus amples informations dès qu’elles seront disponibles, et nous apprécions votre coopération et votre partenariat » a ainsi déclaré la société. Afin d’éviter toutes sortes de conflits, elle demande aux artistes qui seront éventuellement approchés pour des initiatives privées de NFT de se diriger vers son vice-président Lawrence Ganem. 

Un marché en pleine expansion

Depuis 2020, le marché des NFT n’aura jamais été aussi bénéfique pour les différents acteurs qui ont décidé de s’y consacrer pleinement. Un temps réticent à se lancer sur ce chemin, l’artiste Beeple détient le record de la vente du NFT le plus cher pour la somme de 69 millions de dollars. Les ventes spectaculaires à coups de millions de dollars s’enchainant sur ce marché, plusieurs observateurs n’ont pas hésité à qualifier celui-ci de bulle. Ce dernier présente effectivement des similitudes avec la fièvre des ICO qui avait sévi en 2017. 

Après la DeFi, les NFTs deviennent donc la nouvelle coqueluche du marché cryptographique en témoigne l’engouement des ligues sportives. Ces dernières à l’instar de la NBA y voient un moyen de générer de nouveaux revenus supplémentaires alors que les entrées au stade demeurent toujours interdites à cause du Covid-19.

Plus d’actions

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profil particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *