Une baisse historique de la difficulté de mining du Bitcoin (BTC) se prépare

La blockchain s’apprête à enregistrer un record : la baisse de la difficulté de mining du Bitcoin (BTC). En principe, pour les mineurs, plus cette difficulté est grande, plus ils ont du mal à extraire les nouveaux blocs. Mais bientôt, pendant une courte période, cette difficulté sera considérablement réduite.

Concept of computer circuit computer board for bitcoin mining.

Une baisse historique et inoubliable

Presque tous les analystes sont formels. Dans quelques jours, la difficulté de mining du Bitcoin (BTC) connaîtra une baisse d’environ 21 % lors du prochain ajustement sur la blockchain. Cet ajustement aura lieu à hauteur du bloc 689 472, ce qui fait que la baisse se produira dans environ 5 jours à compter de la date de rédaction de notre article.

Selon les experts, cette baisse à laquelle nous aurons droit sera historique. En effet, jamais auparavant une telle baisse n’a été remarquée. Ce sera également la première fois que la blockchain enregistrera des baisses de difficultés consécutives : trois fois de suite depuis décembre 2018. Les deux premières baisses étaient respectivement de 16 % et de 5 % le 30 mai et le 14 juin.

Qu’est-ce qui détermine la difficulté du mining du Bitcoin (BTC) ? Plusieurs paramètres entrent en compte. On pense à la quantité de puissance de hachage. Lorsqu’elle devient forte et que le temps de production des blocs est en dessous de 10 minutes – 10 minutes est le temps normal – le réseau augmente la difficulté. Inversement, lorsque plusieurs mineurs se déconnectent au même moment, le temps nécessaire à la production augmente. En conséquence, le mining du Bitcoin (BTC) devient moins difficile.

Depuis le dernier ajustement sur le réseau, le temps moyen de production de blocs sur la blockchain est estimé à 12,9 minutes.

L’impact des décisions des autorités chinoises

Le 9 et le 18 juin, les gouvernements provinciaux du Xinjiang et du Sichuan ont donné l’ordre de couper l’alimentation en électricité aux mineurs de Bitcoin (BTC). Cela transparait nettement sur le taux de hachage. Celui-ci a chuté de 70 EH/s, ce qui représente une perte de 50 %.

La décision prise par les autorités a aussi une autre conséquence. Elle oblige des millions de mineurs de Bitcoin (BTC) à rechercher de nouveaux endroits où continuer leur activité. De ce fait, l’offre sur le marché des mineurs connaît un pic qui a incité Bitmain à suspendre ses ventes mondiales pour les commandes au comptant.

D’un autre côté, le taux de hachage sur le réseau Ethereum se retrouve aussi dans une mauvaise période. Il a chuté de près de 20 % depuis le début du mois de juin.

Parallèlement aux différentes baisses remarquées, en dehors de Chine, les centres de mining connaissent un afflux de nouveaux mineurs. Igor Runets, le fondateur de BitRiver basé en Russie, explique : « L’augmentation des demandes pour nos services de colocation alimentés par des énergies renouvelables […] s’est encore accentuée après l’annonce par le gouvernement chinois de la répression du mining ».

Dans 5 jours (à compter de la date de rédaction de l’article), il y aura un événement marquant : la baisse de la difficulté de mining du Bitcoin (BTC). Dès à présent, cette situation s’annonce historique et mémorable.

Plus d’actions

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *