Un sinistre ? Soyez indemnisé en Bitcoin et payez votre assurance en BTC

Coté en bourse au Nasdaq, Metromile est la dernière entreprise à parier sur le Bitcoin avec l’achat prévu de 10 millions de dollars. Ses assurés pourront aussi régler en BTC.

Le Bitcoin en entreprise se démocratise encore un peu plus. Et c’est une fois encore les acteurs technologiques qui se montrent les plus friands des cryptomonnaies. L’assureur en ligne Metromile s’ajoute à la liste.

L’entreprise, cotée au Nasdaq, annonce l’achat au 2e trimestre de 10 millions de dollars de Bitcoin. Contrairement à des entreprises comme Square ou Tesla, il ne s’agit cependant pas d’investir sa trésorerie pour se couvrir contre l’inflation.

Des indemnités d’assurance en Bitcoin

Ces bitcoins permettront en effet à Metromile de proposer à ses assurés un nouveau mode de paiement. La compagnie leur offrira prochainement la possibilité de payer leur assurance en BTC, mais aussi d’être indemnisés en crypto pour leurs sinistres.

Une petite révolution dans l’univers de l’assurance. Et Metromile ne manque pas de le souligner. Elle précise ainsi qu’elle sera la « première compagnie d’assurance à accepter des primes et à payer des indemnités en crypto-monnaies. »

L’entreprise prend tout simplement note de la démocratisation des cryptomonnaies et de la part croissante qu’elles occupent dans les actifs des consommateurs. Un constat dressé déjà par de grandes enseignes, comme Starbucks.

« Metromile donne aux conducteurs le contrôle sur la façon dont ils veulent payer leur assurance. Nous avons commencé par donner aux conducteurs la possibilité d’économiser 47% par an en payant au kilomètre. A présent, nous voulons leur offrir la flexibilité de payer et d’être payés comme ils le souhaitent », justifie Dan Preston, directeur général de Metromile.

Mercado Libre investit son cash dans le BTC

Mais comme d’autres assureurs, le californien s’intéresse également aux opportunités offertes par la blockchain. Son dirigeant insiste en particulier sur le potentiel de transformation de cette technologie, notamment dans le domaine de la finance.

Si Metromile ne choisit pas d’investir pour le moment son cash dans Bitcoin, une autre entreprise a elle sauté le pas. C’était au cours du 1er trimestre de l’année. Le géant argentin du e-commerce Mercado Libre a ainsi investi 7,8 millions de dollars de trésorerie dans le BTC.

« Dans le cadre de notre stratégie de trésorerie, nous avons acheté ce trimestre 7,8 millions de dollars en bitcoins, un actif numérique que nous présentons dans nos actifs incorporels à durée de vie indéfinie », précise la société à la SEC.

Cet achat n’est pas la première initiative crypto de Mercado Libre. En avril, elle ouvrait la possibilité sur sa place de marché d’acheter des biens immobiliers en Bitcoin. Son PDG et fondateur est par ailleurs un investisseur BTC depuis 2013.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *