Un ETF Bitcoin enfin, mais calqué sur des actions

La SEC valide finalement un ETF Bitcoin, mais qui ne correspond pas aux véritables attentes des investisseurs. L’ETF porte sur un portefeuille de 30 entreprises.

Plus d’une dizaine. C’est le nombre de dossiers d’ETF crypto actuellement sur le bureau du régulateur américain de la bourse. Depuis plusieurs années déjà, la SEC se refuse à donner son feu vert. Mais avec l’explosion du BTC en 2021, les acteurs se bousculent pour obtenir leur ETF.

La SEC vient finalement de dire oui. Elle est toutefois loin de répondre aux attentes réelles des investisseurs et des spécialistes de la finance. Ce que plébiscitent ces derniers, c’est un ETF reposant sur le prix de l’actif.

Un ETF sur un panier d’entreprises avec du BTC

Mais la SEC renâcle à approuver le lancement de ce type de produit financier aux États-Unis. Ainsi, sa validation d’un ETF ne tranche pas la question. Le produit approuvé de Volt Equity ne concerne que très indirectement la première cryptomonnaie.

En acquérant des parts, les investisseurs misent en réalité sur un panier d’actions. Celui-ci comprend une trentaine d’entreprises. Quel rapport alors avec Bitcoin ? Toutes les sociétés du portefeuille détiennent du BTC à leur bilan.

Les actifs du « Volt Bitcoin Revolution ETF » pourraient ainsi comprendre 25% d’actions de MicroStrategy. L’éditeur est un des leaders de l’investissement dans le Bitcoin. Il détient plus de 100.000 BTC.

Dans une interview à Decrypt, le fondateur de Volt suggérait toutefois que le poids de MicroStrategy pourrait être moindre au lancement du fonds sur la bourse de New York. Celui-ci devrait intervenir dans les prochaines semaines sous le symbole BTCR.

Un ETF moins volatil, mais aussi moins payant

Parmi le panier d’entreprises figureront d’autres noms connus dans l’écosystème Bitcoin, parmi lesquels Tesla, Square, Coinbase et PayPal. Twitter, qui s’intéresse de très près au crypto-actif, sera aussi de la partie.

Un pur ETF Bitcoin n’est donc pas pour tout de suite. Les promoteurs de ces produits financiers vont encore devoir attendre. Jusqu’à quand ? La SEC n’a jamais témoigné d’un empressement à trancher ce débat.

Le régulateur estime que ces instruments présentent un risque important de manipulation des prix. Son homologue canadien ne partage visiblement pas cet avis puisque des ETF de ce genre sont déjà disponibles dans le pays.

Un ETF tel que celui de Volt peut cependant séduire certains investisseurs avec une plus faible appétence au risque. Un recul du cours du Bitcoin aura un impact moindre sur le Bitcoin Revolution Fund. Mais s’il est moins volatil, il sera également moins sujet à de fortes hausses.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *