Un des regrets de Vitalik Buterin est d’avoir choisi 8 co-fondateurs pour Ethereum

Au cours d’ »une expérience aléatoire sur Twitter », Vitalik Buterin à répondu aux nombreuses questions de ses followers. Il a déclaré que son plus grand regret concernant Ethereum était l’idée des huit cofondateurs. Il a également ajouté qu’il avait été trop confiant dans la rapidité du réseau à passer à la preuve d’enjeu (PoS).

Vitalik Buterin. Source: capture vidéo, YouTube/ETHWORLD.

M. Buterin s’est exprimé aujourd’hui sur Twitter, déclarant que, pendant une journée, les 268 personnes qu’il suit personnellement pourront répondre à son tweet et lui demander ce qu’elles veulent, que ce soit en rapport avec les cryptomonnaies ou non. Il souhaitait découvrir s’il existait « un format dans lequel Twitter pouvait encore être une plateforme de conversation utile » pour lui.

Et ses followers ont effectivement posé des questions.

De nombreuses questions, naturellement, étaient axées sur Ethereum. Lorsqu’on lui a demandé quel était son plus grand regret, non technique, à ce sujet, M. Buterin a simplement répondu sans plus de détails : « Toute l’histoire des « 8 cofondateurs » (et le fait de les avoir choisi si rapidement et sans discernement) ».

Cette réponse a particulièrement retenu l’attention de la cryptosphère.

Pour rappel, l’équipe fondatrice d’Ethereum comprend également Mihai Alisie, Anthony Di lorio, Charles Hoskinson, Amir Chetrit, Joseph Lubin, Gavin Wood et Jeffrey Wilke. Hoskinson travaille aujourd’hui sur Cardano (ADA), Wood sur Polkadot (DOT), et Lubin est le fondateur de ConsenSys, une entreprise de blockchain axée sur Ethereum.

« Il aurait voulu s’approprier tous les ETH et toute la gloire, énorme regret », a commenté de manière ironique « dark pill », tandis que Kain Warwick, fondateur de Synthetix et d’Aelin Protocol, a fait ce commentaire :

Peut-être lié à cela, répondant à la question d’Emin Gün Sirer, PDG d’Ava Labs, l’équipe derrière Avalanche, Buterin a déclaré que la leçon la plus difficile qu’il a apprise à travers l’expérience Ethereum est que les gens sont plus difficiles à coordonner en petits groupes, déclarant :

« Vous ne pouvez pas simplement faire en sorte que tout le monde s’assoie en cercle, voit la bonté inhérente de chacun et s’entende. »

Quant à une prévision liée à Ethereum pour laquelle il était très confiant, mais qui s’est finalement avérée totalement fausse, il a déclaré : « Ethereum passera à la preuve d’enjeu d’ici un à deux ans ».

En ce qui concerne le cas d’utilisation d’Ethereum qui l’a le plus surpris, Buterin a nommé les jetons non fongibles (NFT), qui font fureur ces derniers temps, allant même jusqu’à s’imposer auprès du grand public.

Pour en revenir à la théorie des jeux mentionnée ci-dessus, en parlant de son application préférée, Buterin a déclaré que « l’EIP 1559 était un mécanisme très réussi en ce qui concerne l’adaptation d’idées […] bien sûr, elle est importante en raison de sa nouveauté, mais aussi parce que ce n’est plus une théorie mais une application bien réelle ».

La très attendue EIP-1559, qui a apporté un mécanisme de combustion automatique des jetons pour chaque transaction ETH, a été mise en service avec la mise à niveau de Londres au début du mois d’août.

Comme tous ces éléments constituent des étapes vers la prochaine itération du réseau, Ethereum 2.0, la communauté se concentre désormais sur la fusion du réseau principal existant avec la “beacon chain”. En ce qui concerne les mises à jour du protocole qu’il considère comme prioritaires après la fusion, le cofondateur en a cité trois : l’abstraction des comptes, le « statelessness » et le sharding.

Le sharding est l’une des solutions techniques de mise à l’échelle qui a été longuement discutée par la communauté et par Buterin lui-même. Le sharding divise les nœuds de la blockchain en groupes plus petits, appelés  » shards « , et différents shards valident différents ensembles de transactions, augmentant ainsi le nombre de transactions pouvant être traitées par seconde.

Outre le sharding, et en plus de celui-ci, Buterin est également un partisan bien connu des zk-SNARKs et des rollups. Dans ce dernier fil de discussion, il a désigné les zk-SNARKs (Zero-Knowledge Succinct Non-Interactive Argument of Knowledge) comme la recherche la plus importante de ces derniers temps.

 

DOGE PoS, stablecoins et régulation

Le cofondateur d’ETH a récemment rejoint la Dogecoin Foundation, un organisme à but non lucratif qui vise à soutenir le Dogecoin (DOGE), en tant que conseiller.

Buterin espère que le projet passera bientôt au PoS, « peut-être en utilisant le code d’Ethereum », et qu’il « ne supprimerait pas l’émission annuelle de 5 milliards de dollars de PoW [preuve de travail], mais le placerait dans une sorte d'[organisation autonome décentralisée] qui finance les biens publics mondiaux ». Cela correspondrait bien à l’éthique de Dogecoin ».

Buterin s’intéresse moins à la « théorie monétaire » ces jours-ci, et ne la voit pas « de près ou de loin comme le problème le plus important du monde”, comme il le faisait il y a 10 ans ou comme beaucoup le font aujourd’hui. » Il se penche toutefois davantage sur l’avenir à long terme de la stabilité des unités de compte, déclarant :

« Certaines personnes pensent que les stablecoins sont purement une technologie de transition, et qu’après l’hypercryptoïsation, BTC ou ETH seront stables. Je pense qu’il y a de grandes chances que ce soit faux et nous aurons encore besoin de stablecoins. »

S’il ne travaillait pas dans l’industrie crypto, Buterin serait probablement en train de « construire une sorte de nouvelle plateforme de médias sociaux…. essentiellement quelque chose qui implique la conception de mécanismes en quelque sorte », a-t-il déclaré.

Il a également abordé brièvement la discussion en cours sur les réglementations dans l’espace crypto, affirmant que les meilleures stratégies réglementaires consistent à éviter des mécanismes tels que :  » vous devez obtenir une licence compliquée pour participer « .

Et pour Buterin, il semble que la question n’est pas de savoir si les gouvernements adopteront ou non les paiements électroniques privés – ils n’ont pas adopté les réseaux torrent non plus, mais ces derniers continuent à « prospérer », tandis que les gouvernements mettent beaucoup moins d’efforts qu’ils ne le pourraient pour les attaquer – en partie parce que les réseaux torrent ont encore beaucoup de légitimité, a-t-il soutenu.

« Je pense que c’est un résultat intermédiaire qui pourrait facilement se produire », a conclu Buterin.

« Ne me faites pas de mal… »

Il était inévitable que des plaisanteries surgissent dans le fil de discussion, et peut-être sans surprise, l’un des plus grands – si ce n’est le plus grand – farceurs de Twitter s’est impliqué : Elon Musk, PDG de Tesla.

Profitant de la fonction « Demandez-moi n’importe quoi », il a posé une question : « Qu’est-ce que l’amour ? », à laquelle Buterin a répondu par le nom du premier enfant de Musk et de la musicienne Grimes, nommé X Æ A-12, et a ajouté : ne me faites pas de mal…

Ce n’est pas tout, bien sûr, puisque d’autres questions ont été posées, notamment pourquoi Buterin mange des plantes, ce à quoi il a répondu qu’elles sont saines et délicieuses, et que s’il devait choisir entre un chat et un chien, Buterin choisirait un singe.

Il semble également que le masternode ETH 2.0 ne sera pas déplacé des Mines de la Moria à Cirith Ungol après la fusion, si les exigences actuelles de quarantaine restent en place. Les critiques de la communauté sont attendues en raison d’un nouveau retard d’ETH 2.0.

 

________

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: Comprendre Bitcoin en 2h et Investir dans Bitcoin.

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

 

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262

Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews

Facebook:  https://www.facebook.com/cryptonewsFR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

 

 

 

 

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *