The Sandbox (SAND), le monde virtuel, dont vous êtes le propriétaire !

Le plus célèbre des projets de multivers

Si l’on vous dit “multivers blockchain avec des solides partenariats”, vous répondez “The Sandbox ! “ 

Pour ceux qui n’avaient pas la réponse, nous ne vous en voulons pas, vous n’aviez surement pas lu notre article explicatif ou notre interview avec Sébastien Borget son cofondateur. 

Comme nous le disions donc, entre Binance, Square Enix, Les Bisounours, Atari et Les Schtroumpfs le projet a su s’entourer de partenaires de choix. Si vous voulez connaître la portée des partenariats, une autre petite lecture s’impose.

Des terrains qui partent à prix d’or

Si toutes les entreprises s’arrachent les terrains virtuels (LAND) de The Sandbox, il en est de même pour les particuliers ! En effet, près de 50 % des LAND en vente ont déjà trouvé acquéreur.

Si les LAND les moins chers lors des ventes partent aujourd’hui pour environ 330 $, il n’en est pas de même pour les ESTATE. 

Les ESTATE représentent un ensemble de LAND collé côte à côte. Celles-ci se décomposent en 4 tailles : 

  • Small : 3×3 soit 9 LAND
  • Medium : 6×6 soit 36 LAND
  • Large : 12×12 soit 144 LAND
  • X-Large : 24×24 soit 576 LAND

Si initialement certaines de ces  ESTATE étaient mises en vente à un prix fixe, celles-ci sont désormais mises aux enchères. 

Avec des ESTATE montant jusqu’à 650 000 $, nul doute que le projet attire. Mais pourquoi dépenser autant d’argent dans le fragment d’un monde virtuel ? 

Pourquoi les LAND attirent-elles ? 

Le premier paramètre évident est la rareté des LAND. En effet, 166,464 LAND composent le multivers de The Sandbox, pas une de plus ! 

Une partie de la carte de The Sandbox
Une partie de la carte de The Sandbox

De plus en plus d’acheteurs désirent celles-ci, conscient qu’il n’y en aura pas pour tout le monde, naturellement, le prix des LAND augmente.

Se pose alors la question : mais pourquoi les acheteurs veulent-ils des LAND ?

Au-delà de l’aspect collection, ou du plaisir en tant que gamer de réellement posséder le monde dans lequel nous évoluons, ceux-ci ont aspect utilitaire.

Posséder des LAND, vous permet d’héberger des jeux et des créations dessus. Création et jeux que vous pourrez ensuite partager à la communauté, moyennant pécule.

Chaque LAND représentant dans le jeu 96m², posséder des ESTATE vous permet de créer des expériences de jeux uniques !

Les jeux que vous voyez dans cette petite vidéo sont sur des LAND simples… imaginez les jeux développables sur une Estate X-Large de 55.2 km² ! 

Pour mettre ce chiffre en perspective, l’intégralité de la carte de Skyrim ne fait que 37km² !

Bien évidemment, qui dit jeux plus développés, dit un droit d’entrée en $SAND plus élevés.

Eh oui, à la manière d’un parc d’attraction, les joueurs devront débourser leur $SAND pour avoir accès aux jeux (attractions) des LAND.

Bien évidemment les propriétaires des LAND peuvent également mettre des jeux gratuits voir même faire gagner de l’argent à leur joueur.

Eh oui, exit le free-to-play, bonjour le play-2-earn !

Dans le cas où vous ne voudriez pas lancer vous-même un jeu, vous pourrez bien entendu simplement louer vos terrains à d’autres qui le feront à votre place ! 

Enfin, pour les aficionados des rendements passifs, les LAND donnent naissance à une nouvelle forme de staking et de farming. En possédant des LAND vous pourrez non seulement obtenir un bonus de farming exclusif, mais également obtenir des items exclusifs en stakant vos $SAND sur ceux-ci.

Le marché mondial du jeux vidéo représente près de 2.7 milliards de joueurs et pèse plus de 300 milliards de dollars. Si les joueurs contribuent à rendre les jeux vivants, ceux-ci ne sont jamais récompensés. The Sandbox change la donne en permettant à tous de devenir propriétaire du monde virtuel dans lequel ils évoluent. Un monde virtuel en essor constant grâce à de solides partenariats.

Si vous voulez vous aussi faire partie de l’aventure, vous pouvez dores et déjà vous inscrire sur The Sandbox ou vous rendre sur OpenSea pour tenter d’obtenir des LAND ou tenter votre chance à la prochaine vente. 

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *