Tether (USDT) réfute les accusations de Bloomberg

La querelle sur les garanties qui soutiennent le plus populaire stablecoin du marché, le Tether (USDT), continue de faire rage, avec dernièrement une riposte de la société à un article de couverture de Bloomberg Businessweek qui, selon elle, est truffé d' »anecdotes farfelues ».

Source: iStock/standret, Cryptonews.com

Tether a prétendu avoir tiré un trait sur le sujet avec la publication des résultats d’un « audit ». Mais dans son article, un journaliste de Bloomberg affirme avoir découvert peu de preuves de l’existence d’actifs réels soutenant le stablecoin.

Mais la société a réagi avec colère à la publication de cet article, tout comme certains membres de la communauté crypto.

Dans une réponse publiée sur son site Web, Tether écrit que l’article de Bloomberg témoigne d’un « manque total de recherche diligente et est rempli d’anecdotes qui ne sont pas destinées à un reportage éthique mais à souiller la réputation des gens ».

Dans l’article de Bloomberg, l’auteur indique que selon ses sources, « Tether ne conserve plus tous ses actifs dans une banque des Bahamas », qualifiant Tether de « crypto-mystère de 69 millions de dollars ».

Il cite Jean Chalopin, le président de Deltec Bank & Trust à Nassau, aux Bahamas, disant « qu’il n’a détenu que des espèces et des obligations extrêmement peu risquées pour Tether. »

Tether a ajouté que l’article « s’efforce de discréditer [le directeur financier de Tether] Giancarlo Devasini et les dirigeants de Tether avec des sources qui sont loin d’être crédibles ».

La société a écrit :

« Bien que cela puisse menacer l’établissement des systèmes financiers traditionnels, nous continuerons à travailler pour les personnes sous-représentées. Voici les faits : tous les jetons Tether sont entièrement garantis, comme nous l’avons constamment démontré. La société a pris une position de leader en matière de transparence ».

L’entreprise a accusé Bloomberg de « jouer à un jeu », en « sélectionnant des bribes de vieilles nouvelles provenant de divers endroits et de sources douteuses, et de les faire correspondre à un récit pré-établi et prédéterminé ».

Le conseiller juridique de Tether, Stuart Hoegner, a quant à lui publié sur Twitter ce que lui et la société affirment être des comptes officiels récemment compilés montrant que l’USDT est effectivement soutenu par des actifs comme le prétend la société.

Cependant, certains répondants ont affirmé que les documents n’étaient « pas un audit » et un autre a déclaré qu’il n’y avait qu’une seule façon de mettre fin à la controverse une fois pour toutes.

Grant Gulovsen, avocat spécialisé dans les cryptomonnaies et basé dans l’Illinois, a suggéré que certains groupes souhaitaient simplement voir l’USDT échouer : il a affirmé qu’ils comprenaient une « faction extrême composée de personnes qui pensent que toutes les cryptomonnaies sont inutiles », des individus plus opportunistes qui espéraient que le jeton allait chuter pour pouvoir profiter de la baisse, et d’autres qui « sont généralement pro-crypto mais pensent que Tether et ses manigances ont eu une influence négative ».

Un dernier groupe, a-t-il suggéré, « apprécie simplement ce drame crypto-télévisé. »

De son côté, le chercheur indépendant Bernhard Mueller a proposé une analyse sur l’USDT et son impact « subtil » sur les prix des cryptomonnaies.

Mais dans un nouveau rebondissement, il semble que le compte Twitter de Jan Ludovicus van der Velde, PDG de Tether, se soit volatilisé. Le compte n’existe plus, ce qui indique qu’il a probablement été supprimé.

Cependant, les pages archivées semblent indiquer que Ludovicus van der Velde savait que l’article de Bloomberg était en préparation le 3 octobre, le PDG écrivant qu' »un autre magazine financier asservi et moribond » essayait « d’inventer des rumeurs sur Tether afin de gagner un peu d’argent et de retarder son extinction de quelques jours supplémentaires ».

« Restez à l’écoute », a-t-il prévenu, ajoutant le hashtag : « #dinosaures ».

 

 

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262

Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews

Facebook:  https://www.facebook.com/cryptonewsFR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *