Sorare, la licorne française des NFT, file droit au but

L’éditeur de cartes NFT de football Sorare annonce une levée de fonds d’un montant de 680 millions de dollars. La startup recrute des talents, s’implante aux US et prévoit de se lancer sur d’autres sports.

La startup blockchain française Sorare n’a pas fini de surprendre ! Après une levée de fonds de 4 millions de dollars en 2020, elle multipliait la mise par dix en février dernier. Déjà rentable et avec 40 millions de dollars en banque, elle crédibilisait encore plus son business model.

Depuis, le marché des NFT n’a cessé de prendre de la valeur, donnant lieu à des valorisations considérables. Cette dynamique des NFT profite d’ailleurs à de nombreux jetons d’acteurs positionnés sur ce secteur, notamment dans le gaming.

Sorare déjà une startup championne d’Europe

Sorare prend lui aussi la vague, et à son sommet. Le Français boucle un nouveau tour de table. Grâce à sa Série B, la startup, éditrice d’un jeu de fantasy football, lève 680 millions de dollars. C’est un record pour une entreprise française, et même européenne.

L’opération est menée par SoftBank, un investisseur d’envergure internationale bien connu. Participent également Atomico, Bessemer Venture Partners, Blisce, D1 Capital, Eurazeo, IVP et Liontree. Ils se joignent aux investisseurs historiques que sont Benchmark, Accel et Partech.

Pour ces derniers, c’est déjà une opération gagnante puisque la valorisation de Sorare fait un bond. Cette Série B propulse la startup au rang de licorne française avec une valeur estimée à 4,3 milliards de dollars.

Mais Sorare et ses dirigeants ne comptent pas s’arrêter là. Bien installé déjà dans le monde du football, grâce à des accords avec les plus grands clubs, le frenchy voit grand. Dans l’univers du ballon rond, il vise les 20 meilleures ligues mondiales.

Mais Sorare veut aussi s’implanter dans d’autres disciplines. Son ambition : « renforcer sa position d’acteur de référence sur le marché mondial des fantasy sports basés sur les NFT ». Grâce à ses capitaux, cette ambition est à sa portée.

Un marché de plusieurs dizaines milliards de dollars

Elle prévoit en outre de se renforcer dans d’autres domaines. Tout d’abord en termes de moyens humains. Dans un communiqué, la startup annonce procéder à des recrutements de « talents de classe mondiale ».

De plus, elle s’internationalise en préparant son implantation aux États-Unis. Le Français part à la conquête du monde en combinant deux marchés dynamiques que sont le sport et les NFT. Sorare se décrit même comme à la croisée de trois marchés gigantesques et en plein essor.

Les NFT, les tokens non fongibles, représentent déjà 2,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2021. Pour les cartes à collectionner, le marché pèse 5 milliards de dollars. Enfin, les jeux de fantasy sport sont promis aux 48 milliards d’ici 2027.

« Nous avons saisi l’immense potentiel que la blockchain et les NFTs pouvaient apporter aux clubs, aux footballeurs et à leurs supporters en leur permettant de tisser un lien plus fort les uns avec les autres. Nous nous réjouissons du succès que nous avons rencontré jusqu’à présent, mais ce n’est que le début. Notre ambition est simple : créer le prochain champion mondial de l’entertainment sportif depuis la France », déclare son PDG et cofondateur, Nicolas Julia.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *