Solana peut-il détroner Ethereum ?

Souvent présenté comme un “Ethereum Killer”, le réseau Solana semble inscrire ses points forts sur les points faibles du réseau Ethereum. Mais l’élève peut-il réellement dépasser le maitre ? 

1xbit

Transactions plus rapides, frais radicalement inférieurs, le réseau Solana semble avoir marqué des points ces derniers mois. Mais est ce que le réseau a les reins assez solides pour supporter la place de plateforme référence dans l’univers du web 3.0 ? Eléments de réponse en chiffre.

Quid du Marketcap de ces Deux Projets ?

Si Solana a fortement explosé cette année, le marketcap du projet reste encore beaucoup plus faible que celui d’Ethereum :

  • Marketcap Ethereum : 456 milliards de dollars
  • Marketcap Solana : 47 milliards de dollars

Malgré la forte hausse, Solana reste encore 10 fois plus petit qu’Ethereum. Dès lors, difficile d’imaginer que Solana puisse dépasser ETH sur un horizon de court à moyen terme. Le graphique suivant reprend l’évolution du cours de Solana depuis le début de l’année :

Solana peut-il détroner Ethereum ?

Alors qu’il évoluait à 1,50 $ en début d’année, le cours de l’actif a été multiplié par plus de 100. A l’heure ou nous écrivons ces lignes, un token SOL s’échange sur les marchés contre un peu plus de 156 dollars.

De son côté, le cours de l’Ethereum a aussi connu une année 2021 très bonne. Mais son marketcap déjà important ne lui permet plus de faire des années à * 100. Le graphique suivant reprend le cours de l’actif sur l’année 2021.

Solana peut-il détroner Ethereum ?

Ethereum a néanmoins progressé de 736 dollars en début d’année à plus de 3 850 dollars au moment ou nous écrivons ces lignes. Pour un ATH le 12 mai dernier à plus de 4 300 dollars. Le réseau Ethereum est donc loin d’être mort.

Les Caractéristiques des Deux Projets

Le projet Solana semble s’être construit sur les imperfections du réseau Ethereum. Créé en 2017, le réseau a rapidement été présenté comme une solution viable au problème de la scalabilité de la blockchain Ethereum.

En terme de protocole de validation, Ethereum a commencé sa mutation vers la Proof of Stake il y a plusieurs mois. L’objectif de cette démarche est de réduire le montant des frais et de traiter de manière plus efficace les transactions sur le réseau. Le déploiement des blockchains de seconde couche pourrait permettre au réseau ETH de résoudre les problématiques de scalabilité. Des problématiques que ne connaît pas le réseau Solana, beaucoup plus souple en matière de gestion et de traitement des transactions.

Aujourd’hui, Solana semble s’inscrire durablement dans la recherche et l’innovation. Comme en attestent les différents “hackaton” organisés par la plateforme. En début de mois se tenait d’ailleurs la quatrième édition de ces marathons de la programmation. Des éditions qui incitent les développeurs à travailler en collaboration sur différents projets et qui contribuent à l’adoption plus générale de la technologie Solana.

Si l’on raisonne en terme d’impact et d’utilisation DeFi, malgré de nombreux défauts, Ethereum reste aujourd’hui également bien supérieur à Solana. Comme en atteste le niveau de “Total Value Locked” dans chacun des réseaux :

  • Solana : 11,7 milliards de dollars
  • Ethereum : 155 milliards de dollars

Le Déploiement d’Ethereum 2.0 comme réponse définitive ?

Le Déploiement d'Ethereum 2.0 comme réponse définitive ?Pour de nombreux observateurs, le déploiement définitif de la version 2.0 d’Ethereum devrait permettre d’y voir plus clair. Si celui-ci venait à connaître le succès, la tâche pour les altcoins pourrait se complexifier. Un élément qui touche à la fois le réseau Solana mais aussi toutes les blockchains susceptibles de concurrencer l’Ether. A savoir Cardano, Binance Smart Chain ou encore Avalanche ou Polygon.

Le déploiement d’Ethereum 2.0 devrait considérablement changer le paysage de la crypto. Avec pour le réseau Ethereum, la possibilité de passer de 10 à 100 000 transactions traitées par seconde. Qu’en adviendra t’il alors du cours d’autres tokens comme le SOL ?

Quoi qu’il en soit, il sera difficile pour l’ensemble de ces projets de concurrencer le mastodonte Ethereum. D’autant plus que le réseau Ethereum bénéficiera toujours de son statut de “first-mover”. Un statut qui à l’instar du Bitcoin lui confère un prestige presque inégalable.

A moins que la clé ne soit à chercher dans le développement des NFT et non plus uniquement sur la thématique de la finance décentralisée. Une nouvelle thématique sur laquelle Solana semble ne pas vouloir laissé passer le train.

1 Fournisseurs avec vos critères

114 Nouveaux utilisateurs aujourd’hui

Solana peut-il détroner Ethereum ?

Pour € 1000 Vous obtenez

0.0182BTC

Ce qu’on aime

  • Cryptos & Crypto CFD
  • Fonds Sécurisés
  • Wallet Crypto Gratuit

Frais

Sécurité

Sélection de monnaies

114 Nouveaux utilisateurs aujourd’hui

Pour €1000 Vous obtenez

0.0182 BTC

67% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent en négociant des CFD avec ce fournisseur.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *