Sega lance des NFTs qui ne manquent pas de piquant

La saga des NFT continue avec Sega : Sonic courra à la vitesse du son sur la blockchain, avec la création de nouveaux NFTs relatifs aux œuvres appartenant à son créateur. Sega collaborera avec Double Jump.Tokyo pour ses projets, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour Ethereum (ETH).

SEGA building

Des NFTs à la vitesse du son

Le géant du jeu vidéo nippon Sega s’associe à la start-up blockchain Double Jump.Tokyo pour créer des NFTs autour de ses œuvres. Double Jump.Tokyo a bénéficié d’un investissement de Sega pour le développement des NFTs.

Sega est basé à Tokyo. Il s’est notamment fait une réputation grâce au jeu Sonic lancé pour la première fois sur la Sega Mega Drive en 1991.

Sonic arrive en 2e position derrière Mario de Nitendo dans le panthéon des personnages des jeux vidéo. Un film de Sonic est sorti chez Paramount Pictures en 2020, alors qu’une suite est en cours de développement.

Double Jump.Tokyo est un créateur de jeux NFT et sur blockchain. Il a créé des cartes telles que My Crypto Heroes et My Crypto Saga.

Ethereum boudé, les NFTs essoufflés

Double Jump.Tokyo  a annoncé récemment vouloir s’éloigner d’Ethereum. Il commencera à développer des projets sur Flow, la blockchain créée par le fondateur des CryptoKitties et de NBA Top Shot, Dapper Labs.

Ethereum est confronté aux problèmes de scalabilité. La migration sur Flow permettra à Double Jump.Tokyo de se développer.

Sega rejoint d’autres sociétés de jeux et d’artistes numériques qui ont créé leurs propres NFTs pour surfer sur la vague actuelle. Ubisoft a par exemple créé une expérience de football fantastique, l’One Shot League, en partenariat avec Sorare.

L’engouement pour les NFTs est cependant en train de s’essouffler : les volumes de NBA Top Shot ont baissé de 50 % en mars 2021.

La blockchain et les NFTs incontournables pour les acteurs majeurs des jeux vidéo ? Les start-ups blockchain disposant de l’expertise nécessaire dans la décentralisation et les projets NFTs, deviennent un passage obligé pour négocier adéquatement le virage. Sega se lance dans la course au côté de Souble Jump.Tokyo qui a lancé des piques à Ethereum. Ce dernier a vu ses frais de transactions baisser depuis le lancement de Berlin. Les problèmes de scalabilité commencent cependant à faire fuir des projets d’envergure, au grand bonheur des concurrents d’ETH. A combien se vendront les NFTs de Sega ? Faire revivre une vieille œuvre d’art numérique sur une blockchain moderne.

Plus d’actions

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *