Scam, le rappeur The Game et ses associés condamnés à payer 12 millions $

Un juge a rendu son jugement le 23 juin, dans une ordonnance du tribunal de Californie : le rappeur The Game, ainsi que les initiateurs du projet Paragon (PRG) ont été condamnés à verser 12 millions de dollars aux victimes du scam.

12 millions de dollars avaient été levés entre le 15 avril et le 15 octobre

Les faits remontent à 2017, une époque que d’aucuns qualifieront de période faste, et euphorique, pour les ICO (Initial Coin Offering). Parmi celles qui fleurissaient alors, et promettaient à leurs participants de fabuleuses retombées financières, il en est une qui a laissé un goût pour le moins amer à ses participants : celle de Paragon. Fondé par Jessica VerSteeg et son mari Egor Lavrov, le projet prétendait introduire la blockchain dans l’univers du cannabis, en créant notamment le ParagonCoin (PRG).

12 millions de dollars avaient été levés entre le 15 avril et le 15 octobre. Mais la SEC (Security Exchange Commission) est passée par là et a jugé l’ICO illégale, condamnant les initiateurs du projet à rembourser les investisseurs. Ceux-ci ont mis la clé sous la porte et ont fui les Etats-Unis, laissant du monde sur la paille. Un recours collectif avait alors été déposé en 2018.

Quel rôle le rappeur The Game a-t ’il tenu dans cette affaire ? Celui qui, au civil, est connu sous le nom de Jayceon Taylor avait publiquement soutenu, sur les réseaux sociaux, l’ICO de Paragon. Jusqu’ici, les plaignants n’étaient pas parvenus à prouver que Taylor avait une responsabilité. Mais le 23 juin, le juge White de la cour fédérale de Californie a reconnu qu’ils avaient finalement fourni les preuves que « Taylor avait agi pour son propre gain ou pour le gain de Paragon » et pouvait, par extension, être considéré comme un membre à part entière du projet.

Un changement de casquette pour celui qui a toujours nié son implication. Et qui est à présent reconnu responsable, au même titre que Jessica VerSteeg et Egor Lavrov, d’avoir spolié les investisseurs du projet. 

Reste à déterminer, à présent, comment cette somme va être réglée, sachant que les époux à l’origine de Paragon ont quitté les Etats-Unis après avoir déclaré faillite. Non sans avoir laissé un texte mielleux sur le site dans lequel ils annoncent leur banqueroute en dépit des efforts qu’ils auraient déployé afin de rendre l’ICO légale auprès de la SEC.

Plus d’actions

Si les « Smart contracts », le « proof-of-work », la « Defi » ou les « pools de liquidités » constituent pour vous de nébuleux concepts, c’est ici que j’interviens. Et s’ils vous paraissent familiers, j’ai également ma carte à jouer !

Crypto-enthousiaste de la première heure, j’étudie avec intérêt les avancées des technologies liées à la blockchain. Mon leitmotiv ? Transmettre au lecteur, avec la même passion que celle qui m’habite, les news de ce secteur florissant !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *