Ripple (XRP), les détenteurs pourront intervenir dans le procès

Une défense décentralisée en jouant sur le volume de témoignages plaidant en sa faveur : Ripple (XRP) gagne une bataille juridique en convainquant la juge Analisa Torres de faire intervenir les détenteurs de XRP durant le procès.

justice ripple

Les détenteurs de XRP : un mur contre la SEC 

Le juge a rejeté la tentative de la SEC d’empêcher les détenteurs de XRP d’intervenir dans le procès contre Ripple

Dans l’affaire SEC vs Ripple Labs, le tribunal de district du Southern District de New York « a examiné les lettres des parties et des intervenants proposés datées des 19 et 26 mars 2021 », selon le document judiciaire déposé le 29 mars 2021.

La SEC a intenté une action en justice contre Ripple Labs Inc, son PDG Brad Garlinghouse, et le cofondateur Christian Larsen en décembre 2020. Elle les accuse d’avoir vendu des titres XRP non enregistrés de 1,3 milliard de dollars. 

Le 19 mars 2021, le cabinet juridique Deaton écrit une lettre au juge de district Analisa Torres au nom des détenteurs de XRP, en tant qu’intervenants proposés.

La bataille des dates 

La lettre était signée par plus de 10 000 détenteurs de XRP au moment du dépôt. La SEC a répondu le 26 mars 2021, en tentant de convaincre la juge Torres de rejeter la demande d’intervention. 

L’ordonnance du tribunal du 29 mars 2021, signée par le juge Torres, est en faveur des détenteurs de XRP : la demande d’autorisation des intervenants proposés pour déposer une motion d’intervention est accordée. 

Le cabinet d’avocats Deaton a confirmé sur Twitter que la SEC est « vaincue dans [sa] tentative de bloquer la motion d’intervention des détenteurs de XRP ». L’ordonnance stipule également que « les investisseurs proposés doivent déposer leur motion d’intervention » d’ici le 19 avril 2021. 

En outre, la SEC doit déposer ses documents d’opposition et les défendeurs doivent déposer leurs documents de réponse, le cas échéant, d’ici le 3 mai 2021. 

Les intervenants proposés doivent enfin déposer leur réponse aux documents d’opposition de la SEC et aux documents de réponse des défendeurs. La SEC doit déposer une réponse aux documents de réponse des défendeurs avant le 17 mai 2021.

Ripple donnera-t-elle une gifle à la SEC, faisant regretter cette dernière d’avoir intenté un procès contre lui ? Les détenteurs de XRP appelés à la barre par les avocats ne manqueront certainement pas de détruire la thèse de la SEC selon laquelle le XRP est un security et non un utility. A la SEC maintenant d’ajouter dans sa liste de témoins à charge les détracteurs de XRP !

Plus d’actions

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *