Revue crypto blockchain et Defi de la semaine du 5 juillet 2021

Revue crypto blockchain et Defi de la semaine du 5 juillet 2021 101
Source : Adobe

À observer l’action des prix sur les marchés ces sept derniers jours, du moins pour le bitcoin, c’est sans contredit la présente période de consolidation qui s’est poursuivie. L’exception repose possiblement sur ETH qui a vu son ratio par rapport à BTC se bonifier de près de 10%. Néanmoins, on sent qu’un certain renversement, ou du moins que la période d’incertitude récente, semble se résorber. Examinons en détail de que cela signifie pour les deux plus importantes cryptomonnaies en termes de capitalisation.

Nous ne reviendrons pas sur toute la saga entourant le bannissement des mineurs du territoire Chinois. Rappelons simplement que cette décision gouvernementale majeure a placé les très nombreux acteurs de l’industrie devant une décision difficile. Soit ils migraient rapidement hors du pays avec tous les défis logistiques conséquents, soit ils fermaient carrément boutique. Vraisemblablement, cette 2e possibilité fut le choix de nombreux mineurs. Selon un rapport de The Block, les GPUs (utilisés pour miner le bitcoin) sur les sites de revente montent en flèche, créant d’ailleurs une pression à la baisse sur leur prix. Néanmoins, on y apprend que quelques mineurs, utilisant l’énergie hydroélectrique notamment, demeureraient en activité dans certaines provinces.

Les conséquences évidentes? Une baisse marquée du taux de hachage du réseau. Ce dernier a en effet enregistré une baisse de 50% par rapport à ses sommets de mai 2021, comme on peut le voir sur ce graphique :

Revue crypto blockchain et Defi de la semaine du 5 juillet 2021 102

Comme nous l’expliquions la semaine dernière, le réseau est toutefois programmé pour automatiquement s’ajuster au travail informatique pointé vers son réseau. Du coup, la plus grande baisse de difficulté de l’histoire du bitcoin cette semaine a mené à une hausse des revenus quotidiens des mineurs de 50%. Les revenus miniers quotidiens étaient d’environ 20,7 millions de dollars vendredi, la veille de l’ajustement de la difficulté. Un jour plus tard, ils atteignaient 29,3 millions de dollars, et mardi de cette semaine, 31,9 millions de dollars.

Avec une telle opportunité financière, on comprend comment l’activité minière reprendra clairement, mais mieux distribuée, et ce, désormais hors de la Chine.

«Nous avons une dynamique très intéressante où environ 50% de la puissance de hachage est actuellement hors ligne et encourt un grand nombre de coûts en raison de la logistique et tout simplement de ne pas hacher, d’avoir du matériel qui ne fonctionne pas actuellement, et l’autre 50% a essentiellement vu la moitié de sa concurrence abandonner le réseau » explique un analyste de la firme Glassnode. «Alors que le protocole émet maintenant le même nombre de BTC qu’il le fait régulièrement, avec la liquidité en baisse, nous sommes maintenant dans une situation où la moitié du réseau a doublé ses revenus et l’autre moitié du réseau ne produit essentiellement rien.»

Bref, un nouveau test réussi montrant toute la résilience du réseau. Si on connaît les raisons politiques et économiques de la Chine derrière cette manœuvre, Michael Saylor est quant à lui d’avis qu’il s’agit d’une « erreur de mille milliards de dollars ». Dans une entrevue récente donnée à Bloomberg, il explique que «La Chine avait 50% de part de marché du bitcoin et ils généraient 10 milliards de dollars par an, dans une activité qui augmentait de 100% par an, d’une année sur l’autre». Il poursuit en affirmant que la répression du gouvernement chinois avait «évincé l’industrie [du bitcoin] de la Chine».

Passons maintenant à l’Ethereum et ce qui explique sa nouvelle poussée. C’est sans contredit l’engouement envers le London Hard fork prévu le 4 août prochain, au bloc #12 965 000, qui alimente l’excitation. Ce dernier est une étape clé dans la route menant vers le passage éventuel à ETH 2.0. Cinq innovations techniques seront intégrées, dont les deux plus importantes étant :

  • EIP 1559 introduit une nouvelle structure de frais pour rendre Ethereum moins inflationniste. Ce changement de protocole est controversé, car il vise à brûler une partie des frais, diminuant ainsi les revenus des mineurs.
  • EIP 3554 retarde la bombe de difficulté d’Ethereum au 1er décembre. Ce mécanisme augmentera progressivement la difficulté de l’extraction minière sur le réseau Ethereum, ce qui aura pour effet de «geler» le proof of work en vue du passage d’Ethereum au proof of stake.

Le résultat de cette migration sera une diminution de l’augmentation de l’offre d’ETH, ce qui pourrait évidemment causer une pression haussière sur les prix, d’où la spéculation haussière actuelle.

Goldman Sachs, dans un rapport récent, affirme d’ailleurs que l’Ethereum pourrait éventuellement détrôner le bitcoin comme gardien de valeur. Si nous doutons fortement de cette proposition, il est intéressant de la voir être émise par un joueur aussi sérieux de la finance.

Toujours par rapport au passage vers ETH 2.0 finalement, soulignons qu’une seule entité a été responsable du dépôt de 100 000 ETH dans un contrat de fiducie la semaine dernière. Quelle attribution de confiance envers le futur du protocole et son potentiel financier! Si l’identité de cette baleine est inconnue, on constate que les plus larges portefeuilles sont prêts à joindre l’acte à la parole. Disons que c’est de bon augure.

Peu à dire du côté technique sans avoir l’impression de répéter nos conclusions des dernières lettres. Soulignons du coup simplement que l’offre de bitcoins sur les échanges a atteint un volume plancher des six derniers mois. Il s’agit là d’un signe d’accumulation évident, alors que les chances d’une vente massive soudaine sont quant à elles moins plausibles. Tout indique que la majorité des investisseurs partagent aujourd’hui l’avis que le pire de la correction est bel et bien derrière nous.

Cet article vous est présenté par Fonds Rivemont. Le fonds Rivemont crypto est le premier et seul fonds activement géré de cryptomonnaies au Canada. Éligible REER et CELI. Les investisseurs qualifiés peuvent en apprendre plus ici.

Avertissement : Cette chronique ne reflète pas nécessairement l’opinion de CryptonewsFR et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading.

________

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h” et “Investir dans Bitcoin“.

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *