Revue crypto blockchain et Defi de la semaine du 20 août 2021

Gary Gensler, président de la SEC, affirmait récemment dans une entrevue avec le Washington Post que les cryptomonnaies représentaient une classe d’actifs hautement spéculative. Avec l’action des derniers jours sur les marchés autant boursiers que numériques, force est de constater que c’est exactement comment les cryptos se sont en effet comportées. Revoyons ce qui s’est passé.

Source : Adobe

La présente semaine s’est amorcée avec la saga d’Evergrande, le géant chinois de l’immobilier. Sachez simplement que ce développeur dispose de 300 milliards de dollars de dettes, en faisant l’entreprise du secteur la plus endettée au monde. Cette dette est financée par différentes obligations. Evergrande a deux remboursements de dette prévus à court terme. D’abord, un paiement d’intérêts de 83 millions de dollars dû jeudi, puis un autre remboursement, pour une obligation différente, dû le 29 septembre. Ce deuxième remboursement s’élèverait à 47,5 millions de dollars. Or, Evergrande a annoncé la semaine dernière qu’elle risquait de ne pas arriver à effectuer ces paiements.
 
Il n’en fallait pas plus pour ébranler les marchés boursiers mondiaux lundi, certains craignant faire face à un catalyseur d’une possible crise de liquidités si l’entreprise devait faire faillite. Les marchés boursiers nord-américains ont reculé de quelques points de pourcentage. Comment réagit un actif spéculatif face à l’incertitude? Il est le premier à être liquidé, augmentant l’ampleur du recul. Voilà sans contredit comment a réagi le marché des cryptomonnaies lundi. La corrélation entre les marchés boursiers et ceux des cryptos est d’ailleurs de plus en plus évidente. En effet, les rebonds suivent ceux des indices boursiers majeurs. Ce fut notamment le cas en soirée hier alors qu’il fut annoncé qu’Evergrande allait finalement possiblement arriver à effectuer son paiement de dette prévu pour demain. Cette corrélation instantanée est une conséquence évidente de l’arrivée des joueurs institutionnels dans le marché des cryptos, que ce soit pour le meilleur ou le pire.
 
Une fois de plus toutefois, la réalité sur les marchés va à l’encontre du discours des cryptomonnaies comme protection contre les turbulences des monnaies traditionnelles, ou encore comme or digital. Il en va de même de sa protection contre l’inflation. Comme le mentionne un rapport de la firme d’analyse Chainalysis, «À l’heure actuelle, nous ne pouvons pas montrer une corrélation statistiquement significative entre l’inflation aux États-Unis et les prix du bitcoin, mais nous savons de manière anecdotique que de nombreuses personnes investissent dans le bitcoin pour se protéger de l’inflation.»
 
Ce qui est vrai dans le court terme ne le serait toutefois pas nécessairement sur le moyen ou long terme. Si les cryptomonnaies sont fortement affectées lors des soubresauts des marchés boursiers comme nous l’avons observé cette semaine, qu’en serait-il dans un véritable marché baissier ou face à une crise continue d’hyperinflation? La vérité est que le bitcoin est né des conséquences de la plus récente crise financière de 2008. Depuis, en Amérique du Nord, nous assistons au plus long bull market boursier de l’histoire. La vérité est donc que la proposition de valeur du bitcoin comme valeur refuge n’a pas encore été testée. Est-ce que nous assisterions à une migration de capitaux vers les cryptomonnaies si une crise boursière devait se poursuivre après que ceux les considérant comme un actif à risque aient d’abord liquidé leurs positions? La question demeure à ce jour en suspens.
 
Chose certaine, l’action de la semaine s’est inscrite dans le rouge, mettant en péril le portrait haussier qui se dessinait si bien il y a une semaine encore. Lundi seulement, 1.2 milliard de dollars de contrats à terme ont été liquidés. Du côté du fonds Rivemont crypto, nous avons vite fait de passer en position défensive, vendant plus de la moitié de nos positions. Les pertes auront donc été limitées, surtout en comparaison à un investisseur qui serait passivement exposé au bitcoin ou à l’Ether par exemple.
 
Cette semaine baissière n’est toutefois pas que négative. En effet, la baisse des prix a amené les investisseurs institutionnels à augmenter leurs possessions crypto pour une cinquième semaine consécutive. Les flux d’investissement dans les produits crypto ont totalisé 42 millions de dollars au cours de la semaine se terminant le 19 septembre, les fonds Bitcoin ayant enregistré des entrées de 15 millions de dollars, selon le gestionnaire d’actifs numériques CoinShares. C’est seulement la troisième fois en 16 semaines que les produits d’investissement en bitcoins enregistrent des flux positifs.
 
Le Président du El Salvador, Nayib Bukele, a quant à lui annoncé que le pays avait profité du recul pour ajouter 150 BTC à la réserve nationale. Cette dernière s’élève aujourd’hui à 700 BTC.
 
Nouvelle toute chaude qui semble aider au rebond du marché présentement, la plateforme de courtier exécutant américaine Robinhood lancera des portefeuilles crypto. Le mois prochain, Robinhood testera des portefeuilles de cryptomonnaies auprès de certains clients afin de permettre aux investisseurs d’envoyer, de recevoir et de déplacer des cryptomonnaies dans et hors de l’application Robinhood. Robinhood a également déclaré qu’une nouvelle fonctionnalité permettant de mettre en place des investissements numériques récurrents est disponible sur l’application aujourd’hui. Les clients peuvent programmer un achat de crypto, sans commission, à partir de 1 $.
 
Nous mentionnions la semaine dernière que la SEC menaçait Coinbase de poursuites si l’échange américain allait de l’avant avec son service de versements d’intérêts aux utilisateurs qui décidaient de conserver leurs jetons chevillés aux monnaies fiat sur la plateforme. Des retours de 4% annuellement étaient promis. Vraisemblablement, la menace a été prise au sérieux. Bien que des centaines de milliers de clients fussent inscrits au programme, il fut finalement décidé de le tuer dans l’œuf.
 
Partageons finalement cette statue de bronze à l’effigie de Satoshi Nakamoto venant d’être dévoilée dans un parc d’un secteur commercial de Budapest en Hongrie. «Nous pensons à Satoshi comme au père fondateur de toute l’industrie des cryptomonnaies», a déclaré Andras Gyorfi, journaliste spécialiste du bitcoin et initiateur du projet. «Il a créé le bitcoin, il a créé la technologie blockchain, il est le dieu de notre marché.»

 
Ses créateurs, les sculpteurs Reka Gergely et Tamas Gilly, ont cherché à représenter une forme humaine tout en restant fidèle à l’anonymat de Nakamoto.
 
«C’était un grand défi. Il est très difficile de faire une sculpture portrait d’une personne dont on ne sait pas exactement à quoi elle ressemble», a déclaré Tamas Gilly à l’Associated Press. «J’espère qu’à travers le langage de la sculpture, j’ai réussi à transmettre l’idée fondamentale du bitcoin, à savoir qu’il appartient à tout le monde et à personne en même temps.»
 
Techniquement, les niveaux d’importance répétés ces dernières semaines n’ont pas tenu, si bien qu’il faut maintenant se tourner aux niveaux d’importance à maintenir afin de consolider et reprendre une tendance haussière. Un indicateur largement observé par les techniciens des marchés est la moyenne mobile exponentielle sur 21 semaines. Si la semaine pouvait se conclure au nord de cette dernière, autour de la zone à 43 000 $, cela donnerait sans contredit un vent de confiance à une poursuite du rebond. Évidemment, demeurer au-dessus des 40 000 $ est crucial afin que les courts moments passés sous ce niveau hier représentent un bris de support raté.
 
Du côté de l’Ether, la zone actuelle autour de 2 950 $ est d’autant plus importante. Elle représente en effet une ligne de cou d’une configuration tête et épaules. Passer catégoriquement sous ce niveau pourrait donc engendrer une nouvelle vague de ventes.
 
Comme nous l’avons souvent fait par le passé – et c’est là tout l’intérêt d’une stratégie de gestion active –, nous avons liquidé de nombreuses positions afin de nous placer sur les lignes de côté avant d’avoir un portrait plus clair. Les investisseurs jouissent donc d’une protection en cas de nouvelle vague baissière, tandis que nous demeurons à l’affût de signaux haussiers justifiant une réintégration des marchés.

 

Cet article vous est présenté par Fonds Rivemont. Le fonds Rivemont crypto est le premier et seul fonds activement géré de cryptomonnaies au Canada. Éligible REER et CELI. Les investisseurs qualifiés peuvent en apprendre plus ici.

Avertissement : Cette chronique ne reflète pas nécessairement l’opinion de CryptonewsFR et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading.

 

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262

Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews

Facebook:  https://www.facebook.com/cryptonewsFR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *