Revue crypto blockchain et Defi de la semaine du 17 mai 2021

Revue crypto blockchain et Defi de la semaine du 17 mai 2021 101
Source : Adobe

Belle correction sur le marché des cryptomonnaies. Cette dernière s’inscrit désormais dans la veine des plus rapides observées dans le grand livre de l’industrie. Pour la semaine s’étant terminée hier, le BTC était en baisse de près de 25%. Il s’ajoute une baisse pratiquement identique aujourd’hui seulement, du moins au moment d’écrire ces lignes. Les altcoins ne se portent guère mieux.

Avant d’élaborer sur les causes pouvant expliquer une telle action, répondons à la question qui brûle certainement les lèvres des investisseurs du fonds. Comment les capitaux ont-ils été gérés pendant cette chute? La gestion active que nous prônons a fortement porté ses fruits cette semaine. Une partie de notre position en ETH a été liquidée entre 3,500 $USD et 3,800 $USD. La totalité de nos positions en BTC ont été liquidées entre 55 000 $USD et 53 000 $USD. Bref, s’il n’est évidemment pas possible d’enregistrer un profit dans un marché baissier, les pertes enregistrées pour les détenteurs du fonds ne seront qu’une fraction de celles connues par les investisseurs passifs.

Le fonds est aussi présentement dans une position enviable afin de profiter de tout renversement de tendance sans avoir vécu le pire de la descente. Il va sans dire qu’à la vitesse où bougent les marchés présentement, nous demeurons plus à l’affût que jamais.

Mais qu’est-ce qui explique donc cette gigantesque correction? Plusieurs conditions ont été réunies créant une véritable tempête parfaite. Alors que le prix du bitcoin étant en zone d’incertitude depuis plusieurs semaines, nous avons d’abord assisté à une hausse de l’inflation créant une pression baissière sur les marchés mardi dernier. Notre hypothèse sur l’effet d’une telle nouvelle (partagée dans notre lettre de la semaine dernière) sur les prix s’est vite prouvée. Nous amenant sur un plancher technique important techniquement parlant, ce furent ensuite les paroles complètement inattendues d’Elon Musk qui ont fait décrocher le prix de son important canal. Ce dernier a en effet annoncé qu’il revenait sur sa décision de permettre les paiements en bitcoins pour les véhicules Tesla, citant les effets polluants du minage par la grande demande énergétique du réseau.

Il ne fait aucun doute que Musk était déjà au courant de l’empreinte énergétique du bitcoin. En avril dernier, il argumentait d’ailleurs que cette dernière encourageait l’innovation vers les énergies vertes à moindre coût. Le scénario le plus logique est possiblement qu’il a fait l’objet de pressions des actionnaires afin d’aligner la position verte de Tesla comme véhicule électrique avec les récentes décisions relatives aux cryptomonnaies.

Le marché des cryptomonnaies ne devrait toutefois pas se reposer sur des idoles, surtout quand ces derniers sont des milliardaires aux égos démesurés. Piqué au vif par les critiques abondant dans sa direction, plutôt que de tenter de protéger son propre investissement en BTC, Musk a persisté et signé, y allant d’une rengaine défendant son point. Il donna un autre dur coup au marché en laissant prétendre qu’il avait vendu les positions en bitcoins de la trésorerie de Tesla, avant de préciser sa position en disant que ce n’était finalement pas le cas. Néanmoins, ce dernier semble vouloir prendre un certain contrôle du marché, affirmant qu’il cherchait désormais à faire innover DOGE – de toute cryptomonnaie possible – avec des propositions techniques qui lui ont apporté un lot de critiques de la part des experts en cryptographie. Bref, Musk est passé du héros au vilain. Surtout, on assiste à une leçon coûteuse nous rappelant que les cryptomonnaies sont l’affaire de communautés et non de porte-paroles. Un porte-parole, c’est un type de centralisation. Musk nous a montré les dangers de donner autant d’importance ou d’influence à un seul homme. Nous en subissons les conséquences.

Nous parlions de tempête parfaite. En effet, d’autres nouvelles baissières ont frappé dans la même veine, augmentant la pression de vente d’un niveau supplémentaire. Tout d’abord, le dollar américain a rebondi sur son niveau plancher de plusieurs mois. Comme nous le disions récemment, investir dans le bitcoin, c’est souvent perçu comme de parier contre le dollar. La conséquence d’une hausse de ce dernier est donc clairement négative pour BTC. D’ailleurs, la corrélation inverse entre l’index du dollar américain (DXY) et le prix du bitcoin est assez évidente.

Les marchés boursiers peinent aussi cette semaine, toujours dans l’esprit de la hausse de l’inflation puis d’une hausse présagée des taxes aux États-Unis. Le secteur technologique, fortement corrélé à celui des cryptomonnaies, est durement touché.

Finalement, il n’y a pas de correction complète pour le bitcoin sans un peu de crainte provenant de la Chine. L’Association nationale de la finance sur Internet de Chine, l’Association bancaire de Chine et l’Association de paiement et de compensation de Chine ont en effet hier réitéré leur position sur l’interdiction des services de cryptomonnaies. Les trois entités ont publié mardi une note confirmant les interdictions initialement mises en place en 2013 et 2017, qui interdisent aux institutions financières et de paiement de fournir tout service lié aux transactions en cryptomonnaies, et précisant que les offres initiales de jetons cryptos (ICOs) restent illégales.

Pourquoi ne pas revenir sur ce qui a été la bougie d’allumage de la correction, soit les propos d’Elon Musk sur l’impact environnemental du minage du bitcoin? Il ne fait aucun doute que le réseau est énergivore et qu’avec une concentration des mineurs en Chine utilisant le charbon comme carburant électrique, l’impact environnemental est réel. C’est toutefois quelque peu fallacieux d’associer bitcoin à pollution. En réalité, l’association est celle entre bitcoin et énergie. Il faut de l’énergie pour sécuriser le réseau. Cela pas design même. Ce n’est pas une lacune, c’est un des éléments centraux du protocole et d’ailleurs l’un qui apporte une valeur fondamentale aux bitcoins ainsi créés.

Mais voilà. Le bitcoin n’a que faire de l’énergie qui alimente son réseau. Hydroélectrique, solaire, nucléaire, éolienne, c’est du pareil au même. Le problème est l’accessibilité et le coût des énergies vertes versus celles actuellement les plus compétitives selon les forces du marché. Ce n’est pas là un problème exclusif au bitcoin. Ce dernier n’est qu’une innovation majeure, toute une à part ça, qui comme la majorité d’elles, demande son lot d’énergie. De réduire le bitcoin à l’énergie qui l’alimente présentement omet toute l’idée de stimuler l’innovation des énergies vertes pour qu’elles deviennent justement préférables. C’est d’ailleurs pourquoi il apparaît si avantageux de pousser cette industrie ici au Québec où l’énergie hydroélectrique et le climat froid permettent une approche à bas prix tout en réduisant grandement l’empreinte polluante. Imaginez une énergie verte économique permettant d’être compétitif sur le réseau bitcoin. Il y a de quoi faire une véritable fortune à la développer!

Quelle est la véritable consommation énergétique du bitcoin? Cette dernière justifie-t-elle l’innovation? Quelles sources d’énergie le réseau peut-il utiliser? Qu’en est-il de l’énergie nécessaire pour transiger sur le réseau versus celle dédiée au minage? Si vous êtes intéressés à creuser la question au-delà des demies-vérité véhiculées dans les médias, nous vous suggérons chaudement cette analyse de Nic Carter pour le Harvard Business Review. De quoi mettre le tout en perspective!

En ces temps tumultueux, les plus convaincus y voient une opportunité. Y a-t-il plus fort défendeur du bitcoin que Michael Taylor et MicroStrategy? Soulignons que l’entreprise vient de procéder à l’achat de 229 BTC supplémentaires pour 10M$, à un prix moyen de 43 663 $ pièce. MicroStrategy détient maintenant 92 079 BTC achetés pour un total de 2,251 milliards de dollars à un prix moyen d’environ 24 450 dollars par bitcoin.

Techniquement parlant, plus grand-chose ne tient après ce qui apparaît comme une chandelle de capitulation jusqu’à 30 000 $ ce matin. De telles chandelles sont toutefois souvent des points de renversement en rétrospective. Il sera surtout intéressant de voir su la moyenne mobile sur 200 jours, actuellement à 39 800 $, pourra être reprise et servir de support. Si elle devait devenir résistance, le scénario baissier pourrait alors se poursuivre avec un nouveau test de l’important support à 30 000 $.

Cet article vous est présenté par Fonds Rivemont. Le fonds Rivemont crypto est le premier et seul fonds activement géré de cryptomonnaies au Canada. Éligible REER et CELI. Les investisseurs qualifiés peuvent en apprendre plus ici.

Avertissement : Cette chronique ne reflète pas nécessairement l’opinion de CryptonewsFR et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading.

________

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h” et “Investir dans Bitcoin“.

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *