Ransomware : 81 millions de dollars en cryptomonnaies payés en 2021

Il y a peine deux mois, Cointribune vous informait de l’explosion des ransomwares au sein de l’espace cryptographique faisant écho à l’alerte lancée par Chris Krebs. L’ancien directeur de l’Agence américaine de Cybersécurité y expliquait que même les agences d’État devenaient des cibles faciles pour ce type d’attaque. Les premiers chiffres relatifs à l’étendue de cette activité criminelle en 2021 sont tombés et donnent raison à M.Krebs. Chainalysis vient en effet de dévoiler qu’ils ont déjà atteint les 81 millions $ de cryptomonnaies volées cette année.

Ransomware

Un chiffre susceptible d’augmenter avec la découverte de nouvelles activités criminelles

Si les chiffres évoqués par Chainalysis comme bilan des ransomwares en ce début d’année sont déjà élevés, il serait bien de garder à l’esprit qu’ils pourraient être rapidement vus à la hausse. Rien que la semaine dernière, Colonial Pipeline fut victime de ce type d’attaque qui entraîna une importante pénurie de gaz dans le sud-est des États-Unis. Pour reprendre la situation en main, le fournisseur fut contraint de verser 5 millions $ en bitcoin à une entreprise criminelle russe appelée DarkSide. Il est donc fort probable que les chiffres actuels augmentent à mesure que de nouvelles activités criminelles seront découvertes de manière rétroactive.

Il ne s’agirait pas d’ailleurs d’une première puisque le même scénario s’est déjà produit avec la société d’analyse de blockchain concernant le bilan des ransomwares recensés pour l’année 2020. Chainalysis affirma dans un premier temps que ces attaques avaient engendré des paiements en cryptomonnaies d’un total de 350 millions $. Elle suggère maintenant que ce total soit plutôt de 406 millions $ avec la découverte de nouveau cas s’étant produit l’année dernière. Vu les chiffres actuellement évoqués, 2021 pourrait donner lieu à des statistiques similaires sinon même plus importantes si rien n’est fait d’ici là. 

Chainalysis par à la chasse aux cryptocriminels

La mission de Chainalysis ne se résume pas qu’à recenser les cas de ransomwares impliquant des versements en cryptomonnaies, mais également d’en identifier les auteurs. La société d’analyse de blockchain a ainsi été sollicitée dans ce cadre par l’armée de l’air américaine au cours de l’année dernière. Celle-ci lui versa d’ailleurs près d’un million de dollars pour son expertise qui est également récompensée au sein de l’espace cryptographique.

Si les données actuelles ne constituent qu’une partie du prochain rapport de Chainalysis sur l’état des ransomwares en 2021, elles permettent de tirer une autre information essentielle. Avec DarkSide et Evil Corp, les cybercriminels russes sont déjà identifiés comme les plus grands bénéficiaires financiers de la criminalité basée sur les cryptomonnaies en 2021.

Alors que la date de publication du rapport final de Chainalysis n’a pas encore été divulguée, l’impact de celui-ci est déjà très redouté par l’industrie crypto. Il pourrait en effet finir de convaincre les gouvernements de prendre des mesures plus radicales contre l’anonymat des transactions. Wait and see.

Plus d’actions

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *