Quel sera l’avenir des Organisations Autonomes Décentralisées (DAO) ?

Quel sera l'avenir des Organisations Autonomes Décentralisées (DAO) ? 101
Source : Adobe

La décentralisation est un des principes fondamentaux de la technologie blockchain et des cryptomonnaies. L’intérêt pour la décentralisation s’est accru depuis l’introduction de Bitcoin dans le système financier. Ce système est l’exemple représentatif d’un secteur dominé par quelques intermédiaires (les banques), au sein duquel les barrières à l’entrée (réglementaires, technologiques et économiques) sont trop élevées pour encourager les nouveaux entrants. Comme l’a fait remarqué Vitalik Buterin :

Dans les pays développés, nous espérons une réduction massive du coût de création d’une nouvelle entreprise, d’une organisation ou d’un partenariat, et un outil permettant de créer des organisations beaucoup plus difficiles à corrompre. La plupart du temps, les organisations sont liées par des règles qui, dans la pratique, ne sont guère plus que des “gentlemen’s agreements” (accord tacite), et dès que certains membres de l’organisation acquièrent un certain pouvoir, ils acquièrent la capacité d’interpréter ces règles en leur faveur…

Fonctionnement d’une Organisation Autonome Décentralisée (DAO)

Les règles de fonctionnement d’un DAO sont programmées et elles entrent en application dès que les conditions requises sont remplies.

L’aspect décentralisé du fonctionnement d’une DAO se retrouve à deux niveaux : elle se caractérise en premier lieu par l’absence d’une hiérarchie qui concentre le pouvoir entre ses mains. L’exercice du pouvoir est donc collectif. En second lieu, une DAO se base sur une blockchain publique : il s’agit de la garantie que l’organisation ne peut tomber sous le contrôle d’un Etat ou d’un individu.

Le terme “organisation” peut paraître inapproprié pour désigner une entité qui peut prendre des formes diverses, mais leur principale caractéristique commune est de “faciliter la gestion collective des biens communs”.

Progression des DAO

L’idée d’une DAO aurait été formalisée dans un document rédigé par Dan Larimer, l’ancien directeur technique de Block.one.

Beaucoup considèrent Bitcoin comme la première itération d’un modèle de décentralisation, précisément parce qu’il supprimait le recours à des intermédiaires centralisés. Ethereum peut-être considéré comme la blockchain qui a permis d’étendre la portée de la décentralisation dans de nombreuses industries grâce aux contrats intelligents : ces outils permettent de tirer parti du caractère immuable de la blockchain pour créer des accords exécutables grâce à un code.

En dépit de la débâcle du projet The DAO (à ne pas confondre avec MakerDAO), l’intérêt pour les DAO n’a pas diminué. Certains soutiennent même que l’échec du projet a mis en lumière les questions de sécurité et la nécessité d’auditer les codes à la base de l’architecture de tout projet.

La grande majorité des protocoles fonctionnant sur une blockchain publique disposent d’un degré de gouvernance plus ou moins décentralisé qui les rapproche de celui d’une DAO.

Quel sera l'avenir des Organisations Autonomes Décentralisées (DAO) ? 102
Source : medium.com

Avantages et inconvénients des DAO

Il ne fait aucun doute que les DAO sont extrêmement novateurs pour la gestion des organisations. Mais leur mise en oeuvre n’est pas simple et devra faire l’objet de nombreuses expérimentations pour minimiser les inconvénients potentiels.

Avantages :

  • La création de ce type d’organisation permet des gains considérables en termes de ressources (administratives, financières…) par rapport aux entreprises traditionnelles qui doivent se conformer à de longs processus.
  • Elles possèdent un niveau de transparence élevé, grâce à l’enregistrement de toutes les transactions effectuées sur la blockchain.
  • Une DAO permet la démocratisation de l’accès à de nombreux services aux personnes pour lesquelles ces services seraient autrement inaccessibles.

Inconvénients :

  • Programmer un DAO avec toute la panoplie de contrats intelligents qui y sont associés n’est pas une tâche facile. L’échec du DAO, qui a conduit au premier “hard fork” d’Ethereum, et à la création d’Ethereum Classic, a montré comment une vulnérabilité dans le code pouvait conduire à la perte de plusieurs millions de dollars.
  • La conformité à la réglementation des pays au sein desquels un DAO opère est le second inconvénient des DAO.
  • Les disputes au sein de la communauté représentent un autre inconvénient majeur : en effet, au fur et à mesure de l’augmentation du nombre de ses membres, les désaccords peuvent conduire à une scission en deux, voire plusieurs organisations distinctes.

Quel futur pour les DAO ?

Quel sera l'avenir des Organisations Autonomes Décentralisées (DAO) ? 103
Source : Open Law

Parmi les nombreuses avancées du secteur de la blockchain, les DAO peuvent avoir l’impact le plus significatif sur la manière dont fonctionnent les organisations. Actuellement, il existe de nombreux outils qui rendent la création d’une DAO extrêmement simple. Un protocole comme OpenLaw par exemple permet de concevoir, déployer et gérer une DAO tout en constituant un cadre juridique approprié pour protéger toutes les parties prenantes : OpenLaw dispose d’un outil appelé “limited liability wrappers” (enveloppes à responsabilité limitée) qui prévoit le règlement des conflits on-chain et off-chain.

Aragon est un autre protocole qui propose des “solutions clé-en-main” pour la création d’une DAO : il fournit entre autres les contrats à la base du fonctionnement de l’organisation et des mécanismes de mise à niveau de ces contrats.

Quel sera l'avenir des Organisations Autonomes Décentralisées (DAO) ? 104
Source : Aragon

Alors que l’automatisation pourrait devenir le futur des organisations, il ne faut pas oublier que la décentralisation s’accompagne d’un haut degré de responsabilité de la part de ses membres. Primavera de Filippi l’a très bien expliqué dans un article qui a suivi le hack de The DAO, en disant,

la gouvernance centralisée n’est plus possible sur une infrastructure blockchain[…] Les membres de la communauté blockchain ont beaucoup de pouvoir, et sont responsables socialement de la façon dont ils décident de l’exercer, ou de ne pas l’exercer […] S’il n’y a pas d’autorité centrale capable d’appliquer la loi, la communauté blockchain a l’obligation morale ou la responsabilité d’intervenir pour faire respecter l’intention de la loi.

________

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, utilisez Nord VPN

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h” et “Investir dans Bitcoin“.

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *