Pourquoi Tesla devrait considérer le Cardano au lieu du Bitcoin !

Ces derniers mois, le constructeur Tesla (ou plutôt Elon Musk) a fait parler de lui ! Après avoir annoncé accepter le Bitcoin comme moyen de paiement, le constructeur a fait un pas de côté. La raison évoquée est liée au coût environnemental du minage de Bitcoin. Dans ce cas, pour Charles Hoskinson, Tesla devrait arrêter de s’interroger sur le Bitcoin et adopter le Cardano.

Tesla devrait considérer l’adoption du Cardano ou de l’Ethereum

Charles Hoskinson, créateur du Cardano (ADA), a donné une longue interview à Lex Fridman. Disponible sur Youtube, cette interview aborde de nombreux sujets. En particulier, Charles Hoskinson a été interrogé sur la position de Tesla et d’Elon Musk sur le Bitcoin.

« S’ils se soucient vraiment des énergies alternatives, de la durabilité, de la réduction des émissions de carbone et de la neutralité carbone, vous ne pouvez pas être dans un système où il n’y a pas de mécanisme intégré pour limiter la consommation d’énergie. » Charles Hoskinson, créateur du Cardano

Pour lui, les choses sont claires. Si Tesla prend réellement au sérieux les considérations environnementales, alors le constructeur n’a pas d’autre choix que de se tourner vers des cryptos qui fonctionnent sur un modèle de Proof-Of-Stake (POS) comme le Cardano bien sûr ou encore l’Ethereum (en cours d’adoption de la POS).

Pour rappel, le Bitcoin, de son côté, fonctionne sur un modèle de Proof-Of-Work (POW) qui est très énergivore. Concrètement, le minage d’une crypto comme le Bitcoin pousse les mineurs à constamment augmenter leur capacité informatiques.

En plus de l’aspect environnemental, le Cardano constitue un réseau idéal pour bâtir une infrastructure liée à la voiture autonome basée sur la 5G de demain.

Cardano VS Ethereum

Certes, Charles Hoskinson a mis sur le même plan l’Ethereum et le Cardano par rapport à leur « coût » environnemental. Pour autant, qu’on ne s’y trompe pas ! En tant que créateur de l’ADA, il n’est pas avare en argument lorsqu’il s’agit de démontrer combien le Cardano est meilleur que l’Ethereum !

En particulier, Charles Hoskinson aime à rappeler trois avantages majeurs du Cardano sur l’Ethereum.

  • Tout d’abord, le Cardano peut gérer les smart contracts tout en intégrant une régulation automatisée.
  • De plus, pour lui, l’Ethereum n’a pour le moment que très peu coopéré avec des pays en développement pour essayer d’apporter des solutions à leur population. Le Cardano, de son côté, a déjà travaillé avec les autorités de l’Ethiopie, de la Tanzanie ou de la Géorgie.
  • Enfin, selon lui, la structure de l’Ethereum est beaucoup trop compliquée et l’Ethereum est en passe de se « suicider » avec l’arrivée de l’Ethereum 2.0.

Au moment de la rédaction de cet article, le Cardano est à la 5ème place des cryptos mondiales en matière de capitalisation. A titre de comparaison, avec près de 40 milliards d’euros de capitalisation, le Cardano fait mieux que l’exchange crypto Coinbase.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *