Pour MoneyGram, c’est adieu XRP bonjour Bitcoin

L’ancien partenaire de Ripple et du XRP se tourne vers le Bitcoin. MoneyGram permettra bientôt à ses clients d’acheter et vendre du BTC en cash depuis ses boutiques.

MoneyGram n’est pas resté éloigné bien longtemps du secteur de la cryptomonnaie. Jusqu’à récemment, le spécialiste du transfert d’argent était un partenaire de Ripple, avec qui il avait noué des liens capitalistiques étroits.

Las, les démêlés de la firme avec la SEC ont eu raison de cette entente. MoneyGram n’envisage pas néanmoins de jeter l’éponge et tirer un trait sur le potentiel des cryptomonnaies et l’intérêt de ses clients pour celles-ci.

Acheter du BTC facilement avec du cash

Dans un communiqué du 12 mai, l’entreprise annonce donc la très prochaine possibilité pour les consommateurs d’acquérir, contre espèces, du Bitcoin aux Etats-Unis. Pour cela, MoneyGram noue un partenariat avec Coinme, un spécialiste de l’achat de crypto en cash.

Grâce à  cet accord, MoneyGram fera donc ses débuts dans le financement et le paiement en espèces des achats et des ventes de devises numériques, exclusivement Bitcoin à ce stade. Sur le plan technologique, les partenaires rapprochent la plateforme MoneyGram et l’exchange et le custody de Coinme.

Mais MoneyGram met surtout à disposition son propre réseau de boutiques, ajoutant ainsi des milliers de points de vente supplémentaires de Bitcoin aux Etats-Unis. Et ce n’est qu’une première étape. Une extension à des marchés internationaux est d’ores et déjà prévue pour le second semestre 2021.

« Ce partenariat innovant ouvre notre activité à un segment de clientèle entièrement nouveau. Nous sommes les premiers à expérimenter un modèle crypto-to-cash en construisant un pont avec Coinme pour connecter Bitcoin à la monnaie fiduciaire locale », vante le PDG de MoneyGram, Alex Holmes.

D’abord les US et Bitcoin, puis d’autres crypto ?

Cette intégration entre les deux entreprises doit ainsi fournir un moyen rapide et simple d’acheter du BTC via des espèces, mais aussi de retirer des avoirs en BTC également en cash. Les partenaires visent plus spécifiquement les nouveaux acquéreurs de Bitcoin.

Or, hormis les exchanges en ligne, l’accès physique au Bitcoin demeure limité. On dénombrerait seulement 20.000 kiosques crypto dans le monde, selon le communiqué. MoneyGram et Coinme ambitionnent donc d’en élargir l’accessibilité.

Mais là encore, il ne s’agit que d’une première étape. Bitcoin constitue la portée d’entrée sur ce marché. Mais « potentiellement », ce marché pourrait ensuite s’élargir à d’autres monnaies numériques, est-il précisé. A la clé, la création de « milliers de nouveaux points de vente pour acheter et vendre des crypto-monnaies. »

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *