Plusieurs législateurs américains souhaitent que les mineurs de bitcoin soient exemptés des taxes sur les cryptomonnaies

Un certain nombre de membres du Congrès veulent que les mineurs de bitcoin ainsi que les développeurs spécialisés dans les cryptomonnaies ne soient pas soumis aux règles fiscales nouvellement proposées. Ces législateurs souhaitent jouer la carte de la prudence et attendre d’avoir un peu plus de recul concernant la mise en œuvre d’une politique fiscale visant à impacter significativement le monde de la cryptomonnaie aux USA.

Comme l’a précédemment souligné Cointelegraph, un régime fiscal visant à taxer la création et l’achat de cryptomonnaies a été un ajout de dernière minute à l’accord d’infrastructure d’un milliard de dollars actuellement débattu au Congrès.

D’après les amendements proposés, une régulation plus stricte concernant les exigences de déclaration des portefeuilles de cryptomonnaies pourrait fournir 28 milliards de dollars de taxes supplémentaires au gouvernement américain.

Une politique fiscale élargie sur les cryptomonnaies trop large ?

En outre, le sénateur Patrick Toomey ainsi qu’un groupe de sénateurs ont mis en garde contre les généralisations faites dans la nouvelle politique fiscale élargie sur les cryptomonnaies. Selon un article du Washington Post, le sénateur a indiqué que l’intitulé du projet de loi pourrait fournir un soutien législatif pour une répression plus large du monde des cryptos au Etats-Unis, bien au-delà des exchanges et des autres entreprises et pourrait cibler des entités telles que les mineurs de bitcoin (BTC) , ainsi que les développeurs de logiciels qui souhaitent développer les cryptomonnaies aux USA. Le sénateur Toomey n’est pas seul en ce qui concerne ces affirmations sur le nouveau projet de loi. L’écrasante majorité des professionnels de l’industrie affirme l’imprécision de la formulation du projet de loi offre de nombreuses possibilités de règlementations punitives qui pourraient être préjudiciables à l’innovation numérique du pays. Tous les sénateurs ne sont pas tous du même avis que Toomey. C’est le cas du sénateur et rédacteur de la politique fiscale sur les cryptomonnaies, Rob Portman qui a annoncé que les craintes sur les répercussions envers les mineurs et les développeurs n’étaient pas si importantes et a souhaité les minimiser. 

Ces revendications visant à sécuriser l’activité des mineurs par rapport aux nouvelles obligations de déclaration fiscale interviennent alors que les mineurs basés aux États-Unis continuent d’accroître leur capacité de mining après l’exode des mineurs chinois à la suite des récentes interdictions de mining en Chine. Par exemple, l’entreprise Marathon Digital chercherait à atteindre une capacité de 13,3 exahashes par seconde avant la fin du deuxième trimestre 2022 – un chiffre qui représente environ 12 % du total actuel du réseau Bitcoin.

Plus d’actions

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *