Paymium : les coulisses de l’exchange français reconnu pour sa sécurité !

Avertissement : Cet article vous est présenté par la société Paymium. Les investissements crypto sont risqués par nature, faites vos propres recherches et n’investissez que dans les limites de vos capacités financières. Cet article ne constitue pas une incitation à l’investissement.

Paymium et la sécurité : deux mots étroitement liés

Les cryptomonnaies sont jeunes et comme pour toute nouvelle technologie, une notion clé pour un utilisateur qui souhaiterait se lancer est sa sécurité. 

Depuis sa création en 2011, Paymium accorde une importance centrale à la sécurité. On pourrait même dire que c’est sa priorité. Les technologies évoluent très rapidement et il est nécessaire de conserver une longueur d’avance. Plus de 99% des bitcoins conservés par Paymium sont stockés à froid (on abordera cette notion un peu plus tard) !

Aujourd’hui, la sécurité est une notion transversale qui doit être intégrée non seulement à travers les technologies utilisées par la plateforme mais également de par la sensibilisation rigoureuse de son personnel et de ses clients aux meilleures pratiques (n’oubliez pas d’activer votre second facteur d’authentification ;)).

Direction le coffre-fort : là où sont stockés tous les bitcoins conservés par Paymium

Le coffre-fort de Paymium

Paymium est une place de marché sur laquelle vous disposez d’un portefeuille bitcoin personnel. Sur ce portefeuille, sont stockés les bitcoins achetés via la plateforme ou bien déposés depuis une autre adresse.

Ainsi, même si Paymium détient l’intégralité des bitcoins confiés par ses clients, seule une infime partie est mise à disposition en ligne. Paymium se différencie en stockant 99,5% des bitcoins en « cold storage » (stockage à froid) ! C’est-à-dire sur des supports qui ne sont pas et n’ont jamais été connectés à Internet. Une sécurité de plus pour se prémunir de potentiels piratages. De cette façon, les bitcoins des clients de Paymium ne sont jamais directement exposés. 

Le fait d’avoir la garde des bitcoins de ses clients amène à être d’autant plus vigilant d’un point de vue sécuritaire. Pour cette raison, des audits de sécurité sont réalisés régulièrement par des experts indépendants et des protocoles de sécurité sont mis en place.

Parfois, il arrive que la menace vienne de l’intérieur de l’entreprise. On se souvient du vol très médiatisé de la plateforme Quadriga CX par son fondateur. Chez Paymium, cette éventualité a été anticipée et des protocoles ultra-sécurisés ont été mis en place : une personne seule, peu importe son niveau hiérarchique, ne peut pas avoir accès à l’endroit où sont entreposés les portefeuilles de bitcoins

Les utilisateurs ont-ils un rôle à jouer en termes de sécurité ? 

Paymium, de par une sécurité proactive à différents niveaux, s’efforce d’avoir toujours un coup d’avance. Maintenir les meilleurs niveaux de sécurité demande une adaptation et une surveillance sans répit ! Le plus grand risque semble donc venir de l’utilisateur lui-même et c’est ici qu’il a un rôle à jouer.

Laetitia Zito (CFO) : « Les clients de Paymium ont un rôle très important à jouer dans la sécurisation de leur portefeuille. Il doit y avoir une vigilance constante autour de leurs pratiques, telles que l’entretien de leur matériel (mise à jour des logiciels), le fait de ne stocker aucun mot de passe en clair sur leur ordinateur ou téléphone portable ou encore le fait de sécuriser leur adresse mail (mot de passe fort et 2FA) {…}. »

Dominique Rodrigues (CTO) : « Nos clients se doivent également de sécuriser l’accès à leurs comptes Paymium. Il est nécessaire d’activer un 2FA, c’est primordial de nos jours. De plus, ce qu’on recommande à nos clients c’est d’utiliser un mot de passe compliqué et de le garder dans un gestionnaire de mots de passe. Et bien sûr de différencier, diversifier les mots de passe qu’ils utilisent. »

Des Bitcoins décidément bien gardés ! Qu’en est-il des données clients ?

La question est plus que légitime. En plus des fonds conservés, la réglementation impose désormais aux clients de plateforme d’échange de partager de précieux documents d’identité.

Chez Paymium cela ne fait aucun doute, les données clients sont des informations aussi précieuses que les Bitcoins. La plateforme met en place des procédures strictes et des sauvegardes chiffrées, accessibles seulement par Paymium, pour les protéger tout en se conformant au RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données).

La réglementation française impose un contrôle de l’identité des utilisateurs de plateformes d’échange au moment de l’inscription. Paymium accorde la plus haute importance à la sécurité de ces données et a choisi pour cette raison d’être accompagné par Ariadnext, un partenaire de confiance spécialisé, reconnu et français. Ariadnext a été sélectionné pour son sérieux par de nombreuses institutions financières et organisations publiques (Société Générale, Lydia, Finances publiques, Gendarmerie Nationale Française…).

Une fois ces données analysées par Ariadnext, elles sont chiffrées, et soigneusement conservées (en France bien sûr) par Paymium… C’est tout ! Paymium n’a jamais fait commerce (et ne le fera jamais) de ces données clients qui ne sont conservées qu’en raison de la réglementation.

La transmission possible de données que Paymium reconnaît concerne ses obligations légales envers le gouvernement français. Paymium contribue, à la demande des autorités françaises, à la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Cela est non seulement une obligation légale mais un gage de confiance.

Ces procédures dites de KYC/AML (“Know Your Customer” / “Anti-Money Laundering”) contrôlent l’origine des utilisateurs des plateformes et valident la provenance de leurs fonds. En tant que consommateur, choisir une plateforme qui met en place ces outils est le meilleur moyen de s’assurer que vos fonds ne seront échangés qu’avec des utilisateurs vérifiés. En l’absence de procédure de KYC/AML, rien ne peut garantir que les fonds que vous échangez ne sont pas issus d’entreprises criminelles.

Quel est le secret pour maintenir un bon niveau de sécurité ?

Dominique Rodrigues (CTO) : « Les piratages passés de certaines plateformes d’échange sont la preuve que tout peut arriver. C’est justement pour cela qu’on a une sécurité proactive, notamment au niveau de la découverte d’éventuelles failles et de par la mise en place de barrières de sécurité. C’est une surveillance continue. Nous avons mis en place une infrastructure virtualisée qui nous permet de cloisonner davantage les différentes parties. Nous avons également accès à des technologies plus récentes que nous appliquons au stockage, aux accès privilégiés … Le but, c’est de mettre en place des silos de sécurité toujours plus renforcés. »

On l’a bien compris, la sécurité est une notion de premier plan pour la plateforme d’échange française. Cela se concrétise au travers d’une sécurité proactive se traduisant notamment par une surveillance continue.  

Enfin, rappelons que le choix d’établir les services de Paymium en France ne s’est pas fait au hasard.  Les plateformes d’échange basées en France présentent de nombreux avantages pour leurs clients..

Paymium, une place de marché « made in France » et surtout, un partenaire de confiance où vous pouvez acheter du bitcoin en toute sécurité et bénéficier de récompenses en bitcoins et euros sur vos ordres maker!

Grâce à Paymium, vous avez désormais un meilleur aperçu de comment une place de marché gère la sécurité pour ses clients. Ici, en l’occurrence, ce sont les dispositions prises par Paymium qui ont été mises en avant, alors qu’ils ont accepté de répondre à nos questions dans le cadre de cet article ! Les utilisateurs prêtent de plus en plus d’attention à la sécurité de leurs cryptomonnaies, ce qui est bien normal. Paymium l’a bien compris et ce sujet fait partie de leurs priorités depuis déjà longtemps. Une plateforme 100% française et sécurisée, que demander de plus ? En tout cas, à la rédaction, on ne peut que recommander !

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *