Ouf.. Pas d’interdiction des cryptomonnaies en Inde

Les médias cryptos exagèrent ou le gouvernement indien s’est-il rendu compte qu’il était impossible et contre productif de bannir les cryptomonnaies dans le pays ? La ministre indienne des Finances apporte des éclaircissements sur la future loi qui ne devrait finalement pas interdire les cryptos, malgré les restrictions imposées à la cryptosphère. 

Une position plus souple

Le 6 mars 2021, dans une interview de la CNBC, la ministre indienne des FinancesNirmala Sitharaman, a indiqué que les articles relatant une interdiction générale des cryptomonnaies dans le pays, sont exagérés.

Selon la ministre, alors que les négociations sont en cours, le résultat final de la législation sur les cryptomonnaies devrait être modéré. 

Début mars 2021, un article de Bloomberg citant un ancien ministre indien des Finances , affirmait que le pays allait interdire toutes les cryptomonnaies. 

Cette hypothèse avait suscité une vague de critiques de la part de nombreux cryptophiles, la comparant à une tentative d’interdiction d’internet. 

Certaines sociétés cryptos ont cependant douté de la fiabilité de ces articles, et ont continué à évoluer rapidement. Abonnez-vous gratuitementRejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaiesemail *Valider

On a dit que…

Le parlement indien devra voter pour ou contre le projet de loi du gouvernement, le Cryptocurrency and Regulation of Official Digital Currency Bill2021, qui vise à offrir un cadre réglementaire aux CBDC. 

Ce projet de loi devait, selon certains médias, permettre aux banques centrales de bannir les cryptomonnaies

Selon la ministre Sitharaman, la Banque de réserve de l’Inde règlementera les cryptomonnaies, tout en laissant une fenêtre ouverte à ces dernières.

Le gouvernement indien avait déjà tenté d’interdire les cryptomonnaies sur son territoire. 

La tentative s’était soldée par un échec. Le nouveau projet de loi devrait être moins restrictif, malgré les restrictions sur le trading des cryptomonnaies et d’autres activités liées à ces dernières.

Les données récentes estiment à 7 à 8 millions le nombre d’Indiens détenant près d’un milliard de dollars de cryptos. La majorité détient du Bitcoin (BTC) en tant que réserve de valeur.  

Les récentes informations indiquaient même que le gouvernement indien pourrait prendre une ordonnance, afin de contourner le parlement. 

Janet Yellen finira-t-elle également par admettre que même les Etats-Unis ne pourront se permettre d’interdire les cryptomonnaies, compte tenu du développement du secteur et des enjeux ? La cryptosphère gagne en force pour se protéger des gouvernements qui contrôlent l’appareil législatif. Les banques centrales devraient peut-être sérieusement envisager une cohabitation inéluctable des fiats avec les cryptos.

Plus d’actions

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *