NYDIG – Un Tsunami de fiat va bientôt se déverser dans le Bitcoin (BTC)

Toutes les banques américaines ont désormais la possibilité de permettre à leurs clients d’acheter du bitcoin. C’est ce que vient d’annoncer NYDIG, une compagnie de technologie focalisée à 100 % sur le BTC.

Le ver est dans le fruit

Business Wire rapporte que « les institutions financières de toutes tailles peuvent désormais permettre à leurs clients d’acheter, de vendre et détenir des bitcoins par le biais de leurs comptes bancaires grâce à une intégration entre Fiserv (entreprise cotée au NASDAQ) – l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions technologiques pour les paiements et les services financiers – et NYDIG. »

Dit autrement, les banques qui le souhaitent vont pouvoir profiter de l’intérêt croissant du grand public pour le bitcoin et c’est NYDIG qui se chargera de garder la cryptomonnaie en « custody ». La compagnie sera en quelque sorte la banque centrale américaine du bitcoin. A la différence près qu’elle ne pourra pas en créer à l’envie contrairement aux dollars de la FED…

Soit dit en passant, c’est également l’occasion pour les banques de solidifier leurs bilans face à la dévaluation monétaire massive orchestrée par la FED. N’oublions pas que le billet vertvient de perdre 24 % de son pouvoir d’achat immobilier au cours de l’année passée…

« L’intérêt pour les crypto-monnaies, et en particulier pour le bitcoin, a explosé au cours des dernières années, au point que l’investissement en bitcoin est désormais monnaie courante », a déclaré Byron Vielehr de Fiserv.

Fiserv et NYDIG pensent qu’une large frange de la population voudrait bien investir dans le bitcoin, mais qu’elle hésite face à la technicité de la chose. Leur pari est que nombreuses personnes franchiront le pas s’ils peuvent en acheter directement via leur app bancaire.

En effet, qui n’a jamais hésité le moment venu de trouver un exchange pour acheter du Bitcoin ?

NYDIG est déjà à pied d’œuvre

NYDIG travaille déjà avec la banque californienne First Foundation pour intégrer leurs services dans l’application mobile de la banque.

« Les crypto-actifs ont attiré l’attention », a déclaré Scott Kavanaugh, PDG de First Foundation. « Si notre industrie se veut vraiment innovante et soucieuse de l’avenir financier de nos clients, nous devons être à la pointe et proposer une plateforme sécurisée pour utiliser le bitcoin dans la vie de tous les jours ».

NYDIG s’est également associé avec Q2, une firme qui fournit des applications bancaires mobiles à près de 30 % des 100 première banques des Etats-Unis. Plus de 18 millions de titulaires de comptes bancaires américains pourront bientôt acheter du bitcoin directement via leur application bancaire.

Le fait que NYDIG travaille déjà avec plusieurs banques signifie que nous sommes en avance sur le calendrier. Ross Stevens, le président de NYDIG, avait en effet récemment annoncé tout autre chose

« Nous raccorderons les banques les unes après les autres à partir du quatrième trimestre 2021 », avait-il déclaré fin mai.

Il avait également lancé “qu’il y a 50 % de chance que le bitcoin soit déclaré par un pays monnaie de réserve, ou legal tender, au cours des 12 prochains mois “. Là encore, la « prophétie » s’est réalisée beaucoup plus tôt qu’anticipé grâce au coup de poker du Salvador…

Le Blitzkrieg de Ross Stevens est de très bon augure pour le bitcoin…

Plus d’actions

Journaliste / Bitcoin, géopolitique, économie, énergie, climat

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *