Mining Bitcoin (BTC), la répression de la Chine est une excellente nouvelle

Selon un ancien ingénieur d’échange de cryptomonnaies, la répression de la Chine vis-à-vis du Bitcoin (BTC) mining est une excellente nouvelle.

La Chine contre le mining de cryptomonnaies

Récemment, l’actualité des cryptomonnaies est parsemée de nouvelles provenant de la Chine. En effet, l’empire du Milieu semble mener une lutte contre les cryptomonnaies et en particulier contre les centres de mining.

Les raisons invoquées par la Chine sont souvent multiples. L’une des plus valables étant l’énorme consommation d’électricité nécessaire pour faire fonctionner sans interruption ces usines de mining. Toutefois, il n’est pas abusif d’estimer que la Chine voit dans le Bitcoin et les cryptomonnaies, autre chose qu’une simple menace écologique.

La réaction de la Chine signifie que le Bitcoin fonctionne

Pour l’ancien ingénieur Brand Arvanaghi, la réaction de la Chine doit être considérée de façon positive pour les cryptomonnaies. Selon lui, cette répression signifie que le Bitcoin fonctionne, et non qu’il échoue.

Il s’agit en quelque sorte d’une étape indispensable pour une technologie comme le Bitcoin à l’instar de la censure effectuée à l’encontre de Facebook et de Google. Les cryptomonnaies “font frissonner” les nations comme la Chine. À ce titre, un autre pays a une opinion assez similaire à la Chine, il s’agit de la Russie. Ces deux pays ont comme point commun une tendance à vouloir tout contrôler et à ne pas apprécier les technologies offrant une grande liberté aux utilisateurs.

En Chine, un appel téléphonique suffit pour fermer une usine de mining. De ce fait, de plus en plus de ces sociétés délocalisent dans d’autres pays comme les États-Unis ou le Kazakhstan.

Arvanaghi considère le Bitcoin comme ” la plus grande réserve de valeur de l’histoire de la planète Terre“.

Il affirme que “Nous allons commencer à évaluer notre richesse en termes de Bitcoin, et la volatilité est la taxe que nous payons pour être du bon côté de ce commerce.

L’ancien ingénieur américain n’oublie pas de promouvoir son pays et en particulier le gouverneur du Texas Greg Abbott très favorable à l’arrivée des usines de mining sur son territoire.

La réaction de la Chine peut effectivement être vue comme une étape prévisible pour une technologie comme le Bitcoin. Néanmoins, de nombreux sites de mining sont installés là-bas et chaque fermeture inquiète les investisseurs et fait chuter le cours du Bitcoin.

Plus d’actions

Mon intérêt pour les nouvelles technologies m’a téléporté dans l’univers blockchain. Dimension à la fois complexe et tellement vaste que mon cerveau a d’abord réagi en mode “Error 404” frôlant la faille spatio-temporelle avant que j’en comprenne peu à peu les codes.

Le chemin est encore long avant d’obtenir le salut du dieu Crytpo, mais en attendant j’en profite pour partager ma passion avec vous

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *