Michael Saylor affirme que la réglementation des cryptos est le feu vert attendu par les institutionnels

Dura lex sed lex, autant l’accepter même si elle est injuste, et autant positiver même si elle peut tuer toute une industrie prometteuse : le CEO de MicroStrategy, Michael Saylor, pense qu’une réglementation future sur Bitcoin (BTC) devrait encourager les institutionnels à entrer sur les marchés cryptos.

Vivement une loi BTC !

Dans une interview accordée à Bloomberg, Michael Saylor estime qu’une future réglementation sur Bitcoin ne peut être que bénéfique pour l’industrie crypto en général. 

Cette réglementation encouragerait davantage les institutionnels à entrer sur les marchés BTC

Selon le CEO de MicroStrategy, les entreprises doivent investir dans des actifs pour pouvoir prospérer et apporter de la valeur aux actionnaires. 

Saylor a indiqué – sans surprise – que Bitcoin est le meilleur investissement pour les personnes et les institutions. 

Saylor a rappelé l’existence des lois AML et des procédures KYC pour réguler l’industrie crypto. 

Il admet cependant que d’autres “améliorations” réglementaires pourraient être apportées dans le futur. 

Bien que Saylor soit optimiste quant à l’impact d’une future réglementation touchant directement Bitcoin, il ne doit pas écarter l’hypothèse d’un bannissement des cryptos sur le territoire US. 

Janet Yellen ne cesse de critiquer Bitcoin, affirmant que le BTC est inefficace pour les transactions et est surtout utilisé pour le financement des activités illicites.Abonnez-vous gratuitementRejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaiesemail *Valider

La tempête est passée ? 

Le BTC a renoué avec les 50 000 USD le 2 mars 2021, après avoir subi une correction majeure durant la dernière semaine du mois de février 2021. 

Bitcoin avait chuté des 51 800 USD jusqu’aux 43 000 USD. La reprise est en grande partie due à l’achat de 15 millions de dollars de BTC supplémentaires par MicroStrategy

Bitcoin a évité une chute en-dessous des 40 000 USD. Historiquement, mars joue cependant en faveur des ours. La reprise actuelle est encore fragile. 

Les taureaux doivent re-franchir de manière conséquente les 50 000 USD pour convaincre les marchés d’une reprise du rallye haussier sur le court terme. 

Les bitcoiners comptent sur Cynthia Lummis et les autres législateurs pro cryptos pour défendre leur cause. Bitcoin est un casse-tête pour les législateurs et les autorités de régulation au niveau fédéral aux Etats-Unis. Difficile aujourd’hui de tuer le BTC via une loi, compte tenu des obstacles majeurs à la sortie – des géants comme Tesla ont embrassé le BTC, les cryptos sont déjà utilisées comme moyen de paiement par de nombreux commerçants dans le monde entier, etc. Légaliser explicitement l’achat et la détention de Bitcoin par les investisseurs de détail et les institutionnels pourraient condamner le dollar et les banques. Pas question de faire un pas en arrière, ni un en avant : il faudra apprendre à se déplacer latéralement.   

Plus d’actions

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *