Mastercard s’intéresse aux smart contracts pour aider le développement des CBDC

Eclipsés ces derniers mois par les performances du Bitcoin et plus récemment celles de l’Ether, les CBDC n’en demeurent pas moins un sujet brulant au sein de la cryptosphère. Leur développement devrait recevoir bientôt un nouveau coup de pouce avec l’entrée en jeu de Mastercard. Désireux d’aider les banques centrales à développer leurs monnaies numériques, la société a jeté son dévolu sur les smarts contracts. Elle s’intéresse ainsi à la façon dont l’utilisation de cette technologie permettrait aux CBDC de voir le jour.

Mastercard

Mettre les smarts contracts au service du développement des CBDC

Après avoir présenté aux investisseurs le bilan de Mastercard pour le premier trimestre de l’année, son PDG Michael Miebach en a profité pour évoquer les derniers partenariats de la société. Conclus avec des banques centrales du monde entier, ceux-ci portent sur le développement des CBDC. Il a notamment affirmé que la société avait mis à disposition sa plateforme afin que les banques puissent y effectuer leurs premiers tests. Le rôle joué par Mastercard va même plus loin puisque la société finance désormais des recherches sur l’utilisation des smarts contracts dans le projet comme l’a fait savoir son PDG. 

« Comme vous nous avez entendu en parler, dans le contexte des paiements en temps réel, notre go-to-market est toujours l’infrastructure sous-jacente, les services d’application. Et nous avons l’intention de faire la même chose ici. Et c’est, l’application qui pourrait se superposer à ça, cela pourrait être un smart contrat commercial. Donc la technologie des smarts contracts est-ce dans quoi nous investissons » a-t-il déclaré. Bien qu’il compte sur le potentiel de la technologie pour exécuter différentes tâches dans l’infrastructure des CBDC, M. Miebach reconnait qu’il est encore trop tôt pour parler d’un pari gagnant.

Où en sont les différents pays dans le développement de leurs CBDC ?

La récente implication de Mastercard a le mérite de soulever la question du bilan actuel des différents projets de CBDC dont la sortie était prévue pour cette année. PricewaterhouseCoopers fournit à cet effet une réponse satisfaisante dans son dernier rapport mensuel. Les Bahamas seraient ainsi la nation la plus avancée avec son Sand Dollar devançant même d’autres pays comme la Chine. Les recherches sur le développement d’une CBDC ne semblent toujours pas avoir obtenu la faveur des dirigeants américains qui prennent leur temps. Président de la Réserve fédérale des États-Unis, Jerome Powell a récemment déclaré concernant les CBDC qu’il était « important de faire les choses correctement plutôt que de les faire rapidement ».

Malgré cette initiative en faveur de CBDC, Mastercard n’en oublie pas moins de continuer à œuvrer en faveur de l’adoption des cryptomonnaies. Le géant du paiement a en effet annoncé le lancement d’une carte de crédit avec cash back instantané en bitcoin. Fruit d’un partenariat avec Gemini, la nouvelle carte devrait être disponible à partir de l’été prochain.

Plus d’actions

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *