Mark Zuckerberg poste une photo énigmatique sur le Bitcoin !

Après Elon Musk et ses déclarations sur le Dogecoin et si c’était le tour de Mark Zuckerberg avec le Bitcoin ? De nombreuses rumeurs ont effectivement circulé récemment sur la toile. La faute à un message pour le moins énigmatique posté sur Facebook par Mark Zuckerberg qui a de quoi rendre chèvre…

Mark Zuckerberg et sa chèvre « Bitcoin »

Lundi, le créateur de Facebook a posté une photo de… ses deux chèvres. Jusque-là, il y a pas de quoi faire frémir la cryptosphère ! Toutefois, la légende du message mentionnait que ses deux chèvres portaient le nom de Max et de… Bitcoin !

Il n’en a fallait pas plus pour que certains y voient un message subliminal sur l’intérêt que porterait Mark Zuckerberg au Bitcoin. De plus, il faut savoir qu’en anglais, une chèvre se dit « goat ». Or, dans le jargon crypto, « GOAT » est l’acronyme de « Greatest Of All Time ». En publiant cette photo avec cette légende, Mark Zuckerberg dévoile-t-il son soutien au Bitcoin ? D’ailleurs, le mois dernier, il existait de nombreuses rumeurs sur le fait que Facebook allait annoncer prochainement détenir des cryptos, à l’image de Tesla il y a quelques mois. Pourtant rien n’a été confirmé. Aussi, les spéculateurs devront attendre…

Mais ce post Facebook pourrait tout aussi avoir une signification bien moins positive vis-à-vis du Bitcoin. En effet, Mark Zuckerberg ferait un point d’honneur à manger la viande seulement à partir des animaux qu’il aurait tué lui-même. D’ailleurs, le PDG de Twitter Jack Dorsey a évoqué une anecdote où il a été invité à manger une chèvre que venait juste de tuer Mark Zuckerberg. Si on considère cet aspect du personnage, alors cette photo pourrait aussi être un moyen pour Mark Zuckerberg d’avertir qu’il peut « tuer » la suprématie du Bitcoin quand il veut.

Facebook et son rapport à la cryptomonnaie

L’histoire entre Facebook et la cryptomonnaie n’a pas toujours été rose. Par exemple, il faut se rappeler de la tentative avortée du géant américain de lancer sa propre crypto, le Libra. Mis en difficulté par certaines régulations puis laissé tombé par ses supporters initiaux tels que Visa, MasterCard ou eBay, Marck Zuckerberg avait dû se résoudre à faire marche arrière.

Pour autant, le projet ne serait pas complètement abandonné. Libra aurait changé de nom pour devenir Diem. Cette crypto pourrait voir le jour en 2021. Facebook ne constituerait qu’un membre parmi les 27 autres derrière le projet Diem. Pour autant, Facebook en serait bien le principal investisseur. La blockchain Diem aurait pour but d’être à terme utilisée par les banques centrales pour gérer les monnaies nationales électroniques.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *