L’histoire d’Ethereum année après année

Mais comme vous vous en doutez, l’histoire de l’Ethereum a été mouvementée et le projet n’a pas toujours été ce qu’il est aujourd’hui. Dans cet article, nous allons voir avec vous l’évolution du projet et les différentes phases de développement qui ont fait de l’Ethereum ce qu’il est aujourd’hui.

2013

·         Décembre 2013. Publication du white paper d’Ethereum par Vitalik Buterin, son créateur.

2014

·         Début 2014. Prévente des premiers jetons ETH pour un montant de 31.591 BTC, soit une valeur de 18 millions de dollars à l’époque. Au total, 60 millions d’Ethers seront offerts aux investisseurs, ce qui fait que la valeur d’un ETH valait environ 0,30$ à ce moment. Toutefois, si on considère les 12 millions de jetons créés en plus pour l’équipe, le prix peut être ajusté à 0.25$ par ETH.

2015

·         30 juillet 2015. Lancement officiel de la blockchain Ethereum sous le nom de code « Frontier » ;

·         12 août 2015. Le prix d’un jeton ETH atteint pour la première fois les 1$ ;

·         8 septembre 2015. Lancement de la mise à jour portant le nom de code « Ice Age » au bloc 200.000. Celle-ci a pour but de modifier la « Difficulty Bomb » du réseau. Toutefois, de nombreuses mises à jour ont repoussé cette modification et celle-ci n’aura peut-être pas lieu avant le passage à Ethereum 2.0 ;

·         Octobre 2015. La première ICO à utiliser la blockchain Ethereum pour réaliser une levée de fond s’est déroulée sur le réseau. Il s’agissait d’Augur (REP). Par la suite, la blockchain Ethereum sera utilisée à de nombreuses reprises par des sociétés cryptos qui désirent lever de l’argent grâce aux smart contracts qu’il est possible de programmer sur le réseau.

2016

·         5 mars 2016. Le prix d’un token ETH grimpe à 10$ pour la première fois ;

·         15 Mars 2016. Sortie de la version « Homestead » au bloc 1.1500.000. Celle-ci peut être considérée comme la première version « normale » du protocole, « Frontier » étant considérée comme une version beta qui a rempli ses objectifs ;

·         Mai 2016. Création d’une Decentralized Autononomous Organisation (DAO), organisation autonome décentralisée en français, dans le but de récolter des fonds pour financer des projets en rapport avec la blockchain Ethereum. 12 millions d’Ethers ont été récoltés, soit environ 15% du supply total de l’époque ;

·         17 juin 2016. Exploitation d’une faille dans le code de The DAO qui a permis à des pirates de détourner environ 35% des sommes récoltées pour financer cette organisation ;

·         15 juillet 2016. Afin de récupérer cet argent détourné par des pirates, un vote a été organisé au sein de la communauté (1 ETH = 1 voix). Seulement 5.5% des détenteurs des jetons ont voté et parmi ceux-ci, 87% ont décidé d’effectuer un retour en arrière juste avant le hack, tandis que 13% ont décidé que la blockchain ne devait jamais être modifiée ;

·         20 juillet 2016. Un hard fork sépare le projet en deux entités distinctes à partir du bloc 1.920.000. Cet évènement est appelé le « DAO Fork ». D’un côté, la partie qui a décidé de revenir en arrière et dont le token conserve le symbole ETH ainsi que le nom, de l’autre, la partie qui a refusé de revenir en arrière et qui s’appelle désormais Ethereum Classic avec comme jeton le ETC. Ces projets évolueront désormais séparément à partir de cette date ;

·         18 octobre 2016. Sortie de la version « Tangerine Whistle » au bloc 2.463.000. C’est une petite mise à jour qui permet d’éviter des attaques du type déni de service ;

·         23 novembre 2016. Appariation de la version « Spurius Dragon » au bloc 2.675.000. Cette mise à jour corrige 4 éléments : une protection sur les « simple replay attack », un problème sur l’augmentation des coûts, impose une limite sur la taille du code des contrats et fixe le « State trie clearing ».

2017

·         Mars 2017. Une trentaine de groupes de recherche, des startups blockchains et des entreprises figurant dans le Fortune 500 lancent l’Entreprise Ethereum Alliance (EEA) avec plus de 30 membres fondateurs. En mai 2017, ce nombre grimpe à 116 et en juillet 2017, plus de 150 sociétés ont rejoint cette alliance ;

·         5 mai 2017. L’ethereum atteint une valeur de 100$ pour la première fois ;

·         16 octobre 2017. Sortie de la version « Byzantium » au bloc 4.370.000 qui inclut 4 nouveaux « opcodes », 4 « precompiles », une réduction des récompenses de bloc et un nouveau report de la mise à jour « Ice Age » sur la « difficulty bomb ».

2018

·         5 janvier 2018. Le prix unitaire d’un jeton ETH atteint pour la première fois une valeur de 1.000$.

2019

·         20 février 2019. Une transaction a atteint des frais record sur le réseau. En effet, un utilisateur a payé 2.100 Ethers pour réaliser son opération, ce qui représentait à l’époque une valeur d’environ 300.000 $ ;

·         28 février 2019. Sortie de la version « Constantinople / Petersburg » au bloc 7.280.000. A la base, la mise à jour était prévue au bloc 7.080.000, mais un bug a repoussé cette date de sortie à cause de la possibilité offerte de réaliser une « reentrancy attack » sur le réseau. La « difficulty bomb » a encore une fois été repoussée ;

·         8 décembre 2019. Sortie de la version « Istanbul » au bloc 9.069.000. Deux nouveaux « opcodes » ont été ajoutés, un nouveau « precompile » et quelques ajustements sur le gas.

2020

·         1 janvier 2020. Sortie de la version « Muir Glacier » au bloc 9.200.000 pour repousser encore une fois de la « difficulty bomb », cette fois-ci de 4.000.000 de blocs, le temps de mettre en place le réseau Ethereum 2.0 correctement ;

·         1 décembre 2020. Sortie de la version « ETH 2.0 Phase 0 » afin de préparer le réseau à un passage du proof-of-work (PoW) au proof-of-stake (PoS).

2021

·     2 février 2021. L’Ether voit sa valeur dépasser les 1.500$ pour la première fois ;

·     8 février 2021. Lancement des futures Ethereum sur le Chicago Mercantile Exchange (CME) ;

·     9 février 2021. Un rapport indique qu’au cours de la semaine du 1er au 7 février, 80% de l’argent investi par les institutions dans les cryptomonnaies, soit 195 millions de dollars sur 245, l’ont été sur l’Ethereum en prévision du lancement des futures sur le CME.

Conclusion sur l’histoire d’Ethereum

Nous arrivons à la fin de notre article sur l’histoire d’Ethereum. Comme vous avez pu le voir, le projet a bien évolué au cours du temps, ce qui lui a permis de devenir ce qu’il est aujourd’hui.

Cependant, de nombreuses choses sont encore à accomplir, notamment le passage complet au proof-of-stake, ce qui est prévu pour la version 2.0 d’Ethereum. L’utilisation d’un tel consensus pour vérifier les transactions était prévu dès le lancement du projet, mais face à des difficultés techniques, l’équipe de développement a décidé qu’il ne sera implémenté que bien plus tard.

Si vous désirez en découvrir plus sur le sujet, nous vous invitons à consulter nos guides Ethereum (insérer lien). Nous abordons à chaque fois un point bien précis que nous essayons de traiter dans son ensemble. Si vous désirez investir dans l’Ethereum, vous devriez réussir à trouver des réponses à toutes les questions que vous vous posez dessus.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *