L’exchange crypto Bakkt s’allie à Google sur les paiements

Les détenteurs de cryptomonnaies auprès de Bakkt pourront désormais les convertir en monnaie fiat afin d’effectuer des paiements par le biais de Google Pay.

Comme d’autres acteurs des paiements, tels que Visa ou PayPal, Google développe sa présence dans l’univers des crypto-actifs. La firme californienne s’associe pour cela à un nouvel exchange crypto, Bakkt.

coinex

C’est un échange de bons procédés entre les deux entreprises. Bakkt enrichit sa gamme de services de paiement pour ses clients. Le partenariat autorisera ces derniers à payer des achats en Bitcoin ou dans une autre cryptomonnaie.

Des millions de commerçants accessibles

Et ces paiements seront totalement transparents pour les acheteurs comme pour les commerçants. Ou presque. Les transactions s’effectueront par l’intermédiaire du wallet de Google et de son système Google Pay.

En contrepartie, les clients de Bakkt auront de plus larges possibilités pour utiliser leurs cryptomonnaies comme de véritables moyens de paiement. Google précise en effet que des “millions de commerçants” acceptent aujourd’hui Google Pay.

Les utilisateurs de Bakkt pourront en conséquence payer en crypto dans “les supermarchés, les pharmacies, les restaurants, les magasins de vêtements, les stations-service, les salons de beauté” et pour d’autres transactions.

Le rapprochement avec Google ne se cantonne toutefois pas seulement aux paiements. Le partenariat est plus technologique encore. Bakkt prévoit de développer son usage des outils cloud de Google (GCP).

Coinbase et Gemini déjà alliés de Google et Apple

L’exchange souhaite en particulier concevoir des services d’analyse de données et de géolocalisation. Ainsi, Bakkt espère enrichir ses programmes de fidélité et fournir à ses partenaires des informations relatives au comportement d’achat.

“Ce partenariat témoigne de la position forte de Bakkt sur le marché des actifs numériques, et permet aux consommateurs de profiter de leurs actifs numériques en temps réel, de manière sécurisée et fiable”, vante le PDG de Bakkt, Gavin Michael.

L’entreprise n’est cependant pas le premier exchange à se rapprocher ainsi des Gafam. Elle était notamment devancée par Coinbase en juin dernier. L’exchange annonçait le support de sa carte de paiement par Google Pay et Apple Pay.

Depuis avril, Gemini permet également à ses utilisateurs d’effectuer des transactions par le biais des systèmes de paiement des deux géants américains du numérique. Fin septembre, Kraken épousait lui aussi la tendance.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *