Les Vénézuéliens peuvent acheter des cryptomonnaies avec leur chèque de relance

Le Venezuela est décidément l’un des pays qui alimentent le plus l’actualité des cryptomonnaies depuis le début de l’année. Comme d’habitude, le gouvernement local se trouve être à la manœuvre en offrant cette fois-ci à la population une rampe d’accès à la crypto. Il s’agira pour les citoyens du pays de pouvoir acheter des cryptomonnaies à partir des chèques de relance distribués par l’État. Si la cryptomonnaie soutenue par celui-ci n’est pas mise en avant, il aura tout même privilégié l’option d’une solution locale pour la mise en œuvre du nouveau système.

Accéder au dollar par le stablecoin Glufco

Telle est la formule proposée par le gouvernement du Venezuela qui a confié pour l’occasion les rênes du projet à la plus grande banque publique du pays. Celle-ci a donc conclut un partenariat avec la start-up locale de services financiers Glufco qui dispose d’un jeton natif. Adossé au dollar, le Glufco pourra désormais être acheté par les Vénézuéliens à travers la plateforme Biopago. Système de paiement biométrique du pays, il sert de relais entre la Banque du Venezuela et le système Patria. Ce dernier permet notamment au gouvernement de distribuer des obligations ou des chèques de relance aux citoyens du pays.

Ces chèques pourront donc être échangés contre le stablecoin Glufco qui a par ailleurs une valeur fixe d’un dollar américain. De ce fait, les Vénézuéliens qui utiliseront ce système auront donc la possibilité d’acheter par la suite d’autres cryptomonnaies. Il leur suffira pour cela d’échanger le stablecoin contre son équivalent en Bitcoin (BTC)Litecoin (LTC), Dogecoin (DOGE) ou encore en Tether (USDT) comme l’a signifié Antonio Di Caprio le directeur général de Glufco. L’autre conséquence est que le système permettra à de nombreux Vénézuéliens d’accéder plus facilement au dollar et de se protéger contre l’hyperinflation du bolivar.Abonnez-vous gratuitementRejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaiesemail *Valider

Un stablecoin qui s’ancre progressivement dans le quotidien des Vénézuéliens

Grâce à une plateforme qui accepte aussi bien les bolivars, les pesos chiliens, les soles péruviennes et les dollars américains, Glufco s’est très vite imposé auprès de la population locale. Cette dernière y voit une porte de sortie naturelle qui s’est davantage élargie avec l’intégration à un système de paiement national. Avant celle-ci, Glufco collaborait déjà avec la plateforme de paiement Zelle qui est très apprécié des Vénézuéliens.

La start-up jouit également d’un partenariat avec quelques exchanges internationales à savoir Waves, Graviex et Vindax sur lesquelles son jeton peut être facilement échangé. En plus d’une plateforme offrant l’accès à un portefeuille numérique et une cryptoexchange, Glufco prévoit de lancer prochainement des terminaux de point de vente physiques. Ceux-ci permettront notamment à la population locale d’effectuer des achats à base des cryptomonnaies pouvant être échangées contre le stablecoin.

Si la présente solution s’inscrit dans la poursuite de la politique de dollarisation finalement adoptée par le gouvernement, ce dernier n’a pas abandonné son idée d’imposer une cryptomonnaie dans le pays. Nicolas Maduro a ainsi récemment admis que son équipe s’apprêtait à lancer une monnaie numérique surprise.

Plus d’actions

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profil particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *