Les stablecoins : un danger pour l’équilibre des systèmes financiers ?

Depuis quelques mois, les stablecoins se font de plus en plus présentes sur les marchés financiers. Si Visa et d’autres grands groupes permettant les paiements privés estiment que c’est une chance et voient un grand potentiel dans les stablecoins, ce n’est pas le cas de la Banque centrale chinoise qui estime qu’elles présentent des risques vis-à-vis des systèmes financiers mondiaux.

Quels risques présentent les stablecoins selon le gouvernement chinois ?

Le gouvernement chinois s’inquiète de l’impact négatif des cryptomonnaies sur les systèmes financiers mondiaux, il se montre surtout très méfiant par rapport aux stablecoins. Fan Yifei, le vice-gouverneur de la Banque populaire de Chine (PBoC) estime que le Tether (USDT) par exemple, pèse particulièrement sur les systèmes financiers. Il indique que la vitesse de développement des systèmes de paiement privés est alarmante et qu’il convient de prendre des mesures le plus vite possible. C’est d’ailleurs ce qui a déjà été fait à l’encontre d’Ant Group.

Quelles sont les mesures prises par le gouvernement chinois contre les stablecoins ?

Pour rappel, en novembre dernier, le gouvernement chinois a lancé une enquête à l’encontre d’Ant Group, obligeant celui-ci à stopper son appel public à l’épargne qui devait lui rapporter plus de 37 milliards de dollars. À la suite de cela, le fondateur du groupe avait disparu durant trois mois sans que quiconque ne sache où il se trouvait. Le gouvernement préfère développer le yuan numérique afin de contrer du mieux possible les crytpomonnaies et les stablecoins, dans le but notamment de garder la main sur les paiements et les échanges qui peuvent être réalisés sur le territoire chinois.

Est-ce que la Chine continue de lutter contre le mining ?

Ce n’est plus un secret, la Chine tente de fermer les différents centres de mining présents dans le pays. Ainsi, des enquêtes sont menées dans le but de déterminer la source d’approvisionnement en électricité des différentes fermes, certaines d’entre elles utilisant des systèmes détournés afin de payer moins de taxes. Aujourd’hui, la plupart des grands investisseurs sont en train de délocaliser leurs fermes de mining à l’étranger, ce qui explique pourquoi le Bitcoin (BTC) par exemple pourrait retrouver une certaine stabilité très prochainement. 

Si le gouvernement chinois se montre méfiant à l’égard des cryptomonnaies, ce n’est pas le cas de Visa par exemple. La société défend et encourage en effet l’utilisation des cryptomonnaies et des stablecoins.

Plus d’actions

Curieuse, passionnée par les mots et par les nouvelles technologies, je mets un point d’honneur à surveiller de près toutes les actualités pour vous les partager. Au début, comme vous, je n’y connaissais rien, maintenant, je vous partage de façon claire les dernières technologies sorties et les petites infos qui peuvent vous permettre de mieux comprendre les crypto-monnaies. Multitâche, je peux même vous éclairer sur les qualités des blockchains, vous n’avez pas fini de me lire !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *