Les Bahamas, le Cambodge et la Chine en tête de la course des CBDC

Les Bahamas, le Cambodge et la Chine en tête de la course des CBDC 101
Source: iStock/lcva2

Les Bahamas, le Cambodge et la Chine sont les trois pays dont les projets de monnaie numérique de banque centrale (CBDC) sont les plus avancés. Le cabinet de conseil international PwC estime que seulement 23 % des projets de CBDC de détail dans le monde ont atteint le stade de la mise en œuvre tandis que 70 % des projets de CBDC de gros sont en phase de programme pilote. En parallèle, la Banque d’Angleterre (BoE) et le Trésor de Sa Majesté ont annoncé aujourd’hui la création conjointe d’un nouveau groupe de travail (taskforce) chargé de coordonner la mise en œuvre d’une potentielle CBDC britannique.

Les Bahamas et le Cambodge ont accédé à la plus haute marche du podium, leurs projets respectifs de CBDC étant opérationnels, alors que la Chine teste actuellement son projet de yuan numérique. Plus de 88 % des projets CBDC dans le monde qui sont actuellement en phase pilote ou en phase de production utilisent la technologie blockchain, selon les données du rapport, obtenues par Bloomberg.

“Les CBDC contribueront de manière significative à la modernisation du paysage monétaire international, avec la reconfiguration des infrastructures de paiement et des infrastructures financières”, selon PwC. Le cabinet de conseil estime que ce nouveau type de monnaie générera de nouvelles opportunités pour une numérisation plus poussée des entreprises et des institutions financières.

Dans le domaine des projets interbancaires ou de gros, la Thaïlande et Hong Kong sont en tête, suivis de Singapour, du Canada et du Royaume-Uni, selon PwC.

La BoE et le Trésor, en collaboration avec le nouveau groupe de travail, ont récemment créé :

  • un forum d’engagement pour faire participer les principaux intervenants et recueillir des commentaires stratégiques sur tous les aspects non technologiques de la CBDC
  • un forum sur la technologie de la CBDC afin d’impliquer les parties prenantes et recueillir des informations sur tous les aspects technologiques à partir d’un échantillon représentatif d’expertise et de perspectives.

La banque centrale a également indiqué qu’elle mettrait en place une unité CBDC qui dirigerait son exploration interne et son engagement externe sur le sujet.

La BoE et le Trésor ont souligné qu’aucune décision définitive n’avait été prise quant à l’introduction d’une CBDC au Royaume-Uni mais qu’ils ” s’engageront largement avec les parties prenantes sur les avantages, les risques et les aspects pratiques d’une telle démarche “.

Selon le communiqué, une CBDC serait une nouvelle forme de monnaie numérique émise par la Banque d’Angleterre destinée à être utilisée par les ménages et les entreprises. “Elle existerait aux côtés de l’argent liquide et des dépôts bancaires, plutôt que de les remplacer”, ont-ils déclaré.

Le rapport de PwC indique également que d’autres grandes économies, telles que les États-Unis et l’Union européenne, sont à la traîne, mais les récentes déclarations des décideurs indiquent que les projets européens et américains pourraient gagner du terrain face à la pression croissante de la Chine et de son initiative de yuan numérique.

En outre, les motivations derrière les efforts respectifs des pays en matière de CBDC varient : certains pays déclarent vouloir utiliser ces monnaies pour accroître l’inclusion financière de leurs populations, et d’autres visent à accroître leur contrôle sur leurs politiques monétaires.

Comme indiqué, lors d’une table ronde organisée en mars dernier dans le cadre du Sommet annuel de l’innovation de la Banque des Règlements Internationaux (BRI), un événement organisé par la BRI, Changchun Mu, directeur général de l’Institut de la monnaie numérique de la Banque populaire de Chine, a admis que les décideurs chinois perçoivent largement les cryptomonnaies comme une menace pour la politique monétaire du pays. Ce point de vue a stimulé les travaux sur le déploiement d’une CBDC chinoise, a-t-il déclaré.

Lors du même panel, John A. Rolle, gouverneur de la Banque centrale des Bahamas, a déclaré que, bien que son pays présente des niveaux d’inclusion financière très élevés par rapport aux normes mondiales, les populations habitant certaines petites îles sont privées d’accès aux services bancaires. Cela a encouragé les autorités à lancer la CBDC bahamienne en 2019, a-t-il ajouté.

________

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h” et “Investir dans Bitcoin“.

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *