Le Paraguay va-t-il soulever le Bitcoin (BTC) ce soir ?

FUD législatif inoffensif

Les fascistes qui nous plongent dans un apartheid dystopique depuis un an et demi ne voient évidemment pas le bitcoin d’un bon œil. Les députés européens ont donc décidé de justifier leurs gras salaires en se mettant en tête de pondre une législation assassine à l’encontre du mining de BTC.

Soit dit en passant, nous savons désormais grâce au Bitcoin Mining Council de Michael Saylor que l’industrie du mining de bitcoin est la plus verte au monde avec plus de 56 % de son électricité provenant de sources renouvelables. On se demande donc bien comment les godillots de Strasbourg vont se justifier…

Le Congrès US fait également un peu de bruit via la sénatrice Elizabeth Warren mais la vérité est que toutes ces jérémiades arrivent trop tard. Plus de 45 millions d’Américains ont déjà placé une partie de leur l’épargne dans le bitcoin pour se protéger de la FED qui orchestre actuellement une inflation que nous n’avions plus vue depuis des décennies…

Autre mauvaise presse pour le bitcoin : les déboires réglementaires de Binance, le plus grand exchange de shitcoins au monde… C’est peut-être un mal pour un bien. Il en ressortira probablement une meilleure protection pour les clients… Un « hack » est si vite arrivé…

Ce harcèlement de la part d’un système pliant sous le poids de sa dette a certainement apporté du grain à moudre aux inconscients qui vendent le bitcoin. Mais ces broutilles ne pèsent pas lourd face à ce qui compte vraiment :

L’inflation continue de grimper

Le taux d’inflation des États-Unis a de nouveau accéléré au mois de juin. Il s’affiche désormais à 5.4 % par an. Nous sommes au plus haut depuis les années 1990 si l’on met de côté 2008, année de la crise des subprimes. À ce rythme, le pouvoir d’achat du dollar aura fondu de moitié en 7 ans seulement.

inflation USA

Rendez-vous compte que l’inflation a augmenté de 3,9 % depuis l’élection de Joe Biden (5 mois). Cela correspond à un taux annualisé de 9,5 %, soit l’inflation que les Américains auront souffert au bout de 12 mois sous Biden si les choses continuent à ce rythme.

Et que l’on ne pense pas que cela n’arrive qu’aux autres. La dette totale européenne rapportée au PIB est la même que celle des États-Unis. Par ailleurs, le bilan de la BCE représente déjà 75 % du PIB contre “seulement” 36 % pour la FED…

En outre, le pic pétrolier est une réalité pour le monde entier si bien que l’inflation induite par la fin de la croissance n’épargnera pas le vieux continent. La BCE le sait bien. C’est pour cela qu’elle vient de marcher dans les pas de la FED en annonçant qu’elle laissera aussi l’inflation filer au-dessus de 2 %… La BCE vient de renier tout ce qu’elle a dit pendant deux décennies…

C’est encore pire dans le reste du monde où les taux réels sont extrêmement douloureux. Le taux réel représente en gros l’évolution du pouvoir d’achat (taux d’intérêt directeur des banques centrales moins le taux d’inflation) :

USA: -5.3%
Arabie SAoudite: -4.7%
Pologne: -4.3%
Brésil: -4.1%
Canada: -3.4%
Chilie: -3.3%
Perou: -3.0%
Norvège: -2.9%
Malaysie: -2.7%
Zone Euro: -2.4%
Inde: -2.3%
Philippines: -2.1%
UK: -2.0% S.
Corée -1.9%
Mexique: -1.6%
Russie: -1.0%.

L’inflation est déjà là et c’est pour cette raison que le bitcoin s’apprécie à une vitesse inouïe. Sa liquidité, sa rareté et sa divisibilité en font la meilleure arme contre cet appauvrissement massif.

La révolution du Paraguay

Aujourd’hui, mercredi 14 juillet, le député paraguayen Carlitos Rejala et le sénateur Fernando Silva vont faire une proposition de loi à l’assemblée nationale pour imiter le Salvador en faisant du bitcoin une monnaie à part entière. Un député panaméen a également l’intention de proposer une loi ce mois-ci.

L’Amérique du Sud est le nouvel Eldorado monétaire. Il est très probable que d’autres pays finiront d’une manière ou d’une autre par adouber le bitcoin. Notamment le Mexique, la Colombie, l’Argentine et le Venezuela.

Caracas possède des réserves de pétrole gigantesques. Ce serait un séisme si le pays de bolivar et l’Iran décidaient de vendre leur pétrole en bitcoin. La banque centrale d’Iran s’en sert déjà pour payer ses importations…

On retrouve évidemment aussi cette effervescence dans la sphère privée. Il ne se passe pas une semaine sans que plusieurs banques ou fonds d’investissement n’annoncent redoubler d’efforts pour adopter le bitcoin. Nous avons eu cette semaine Capital International, BNY Mellon et la banque Sud coréenne Woori. Le légendaire gérant de fonds Bill Miller a déclaré : Le Bitcoin est né de la crise de 2008 et a été conçu pour être libre de tout contrôle et de toute manipulation gouvernementale, pour être le nec plus ultra des actifs à l’épreuve de l’inflation”.

Terminons en notant que Steve Wozniak, le co-fondateur d’Apple, a récemment déclaré que bitcoin est « le miracle mathématique le plus étonnant » et qu’il est « supérieur à l’or ». Combien de temps avant qu’Apple échange son immense trésorerie (256 milliards $ dont le pouvoir d’achat fond de 5.4 % par an) en BTC ?

Ce sont les soldes et seuls les fous vendront sur 30 000 $. Si l’on ramène l’existence du BTC à 100 jours, tous ceux qui en ont acheté au cours des 96 premiers jours sont gagnants… Voici le prix du bitcoin le 12 juillet au cours des 8 dernières années :

2013 – $88.06
2014 – $627.46
2015 – $290.67
2016 – $658.15
2017 – $2,364.32
2018 – $6,230.59
2019 – $11,804.56
2020 – $9,297.48
2021 – $32,845.64

To be continued…

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *