Le monde de la crypto déçu par le projet de loi sur les crypto-actifs du Paraguay

La déception autour de la loi sur les crypto-actifs au Paraguay 101
Source : Adobe

Mercredi dernier, la cryptosphère attendait avec impatience le projet de loi que le député paraguayen, Carlos Rejala, devait présenter à l’Assemblée Nationale de son pays. Dans le sillage de l’annonce de l’adoption de Bitcoin comme monnaie légale au Salvador, la plupart des observateurs étaient persuadés que le Paraguay allait peut-être créer un mouvement de ralliement à grande échelle derrière le Bitcoin en Amérique Latine. Malheureusement, les partisans de la crypto ont été déçus lorsque des détails du projet de loi ont fait surface quelques heures avant sa présentation officielle.

M. Rejala avait entrepris une vaste campagne médiatique sur Twitter, adoptant les codes de la communauté crypto, en ajoutant par exemple des yeux rouges “laser” à sa photo de profil et en utilisant le hashtag #bitcoin à la moindre occasion. La semaine précédente, il avait annoncé que son projet de loi avait obtenu le soutien d’un haut responsable du sénat paraguayen, Fernando Silva Facetti. Tous ces éléments présageaient que la “grande nouvelle” attendue serait une autre avancée significative pour Bitcoin et le secteur crypto.

Pour les observateurs, le projet de loi désormais public n’a rien de novateur pour par rapport aux réglementations relatives aux cryptomonnaies ailleurs dans le monde. Contrairement au projet de loi salvadorien, qui fera du BTC une monnaie légale au même titre que le dollar, le projet de loi de Rejala propose de placer les cryptomonnaies sous l’égide du droit de la propriété, comme c’est déjà le cas dans des pays tels que les États-Unis et le Royaume-Uni.

Le projet de loi concerne principalement le minage de cryptomonnaies sans mentionner directement BTC ou tout autre cryptomonnaie. Il propose d’introduire un système d’enregistrement qui permettrait de taxer les mineurs et de sanctionner les entreprises non conformes. Le quotidien La Nación a affirmé que le projet de loi était présenté dans le cadre d’un effort visant à “profiter de l’énergie excédentaire” générée par les centrales hydroélectriques d’Itaipú et de Yaciretá – un élément intéressant pour les partisans d’une industrie du minage plus propre. Rejala, quant à lui, a été très clair en déclarant :

“Cette loi fournit un cadre réglementaire clair sur l’industrie du minage de cryptomonnaies, afin d’attirer les investissements étrangers au Paraguay.”

L’adoption de Bitcoin au Paraguay n’aura donc pas lieu dans l’immédiat. D’ailleurs, certains comme Joaquin Fiorio, fondateur de CryptoPy, ont exprimé leurs doutes quant à la possibilité que le Paraguay devienne une nation Bitcoin. Fiorio a en effet déclaré à Decrypt que la situation du Paraguay est en tous points différente de celle du Salvador. Selon lui, le Paraguay possède “l’une des monnaies fiduciaires les plus stables de la région latino-américaine et l’inflation est très faible.” De plus, les banques commerciales du pays sont très conservatrices et n’ont aucun intérêt à introduire un élément perturbateur dans le système.


Et contrairement au Salvador ou au Venezuela, où l’adoption des cryptomonnaies représente sans doute une nécessité d’un point de vue géopolitique, le Paraguay occupe une position confortable sur l’échiquier mondial. Il n’existe pas de danger que des sanctions unilatérales affectent son économie, et son président ne semble pas constituer un problème pour les États-Unis et leurs plans d’influence régionale.

Fiorio a également remis en question l’influence dont dispose Rejala au sein de la chambre basse : selon lui, le jeune député, dont le parti Hagamos ne dispose que de deux sièges, ne possède pas l’appui nécessaire pour faire passer cette loi. Dans les circonstances actuelles, cette loi ne sera probablement pas adoptée.

Tout n’est cependant pas noir pour le Bitcoin au sein de ce pays : le volume de transactions commerciales sur les plateformes pair-à-pair (comme Paxful et LocalBitcoin) a explosé au cours des derniers mois et les communautés actives autour des cryptomonnaies semblent très dynamiques. De plus, avec une énergie faible, le Paraguay n’est peut-être pas un mauvais territoire pour les mineurs à la recherche de nouveaux endroits où s’installer.

La déception autour de la loi sur les crypto-actifs au Paraguay 102
Source : [URL=”www.usefultulips.org” target=”_blank”]usefultulips.com[/URL]

________

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h” et “Investir dans Bitcoin“.

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *