Le Japon lancera-t-il sa monnaie de banque centrale (CBDC) d’ici 2022 ?

Selon une personnalité japonaise en charge des monnaies numériques pour le parti au pouvoir, le Japon travaillerait actuellement à sortir un yen numérique d’ici fin 2022. Un débat sur l’impact de l’émission de cette CBDC au niveau des institutions financières est attendu.

hand holding smart phone

La Banque du Japon sera un vrai facilitateur

Hideki Murai, du Parti libéral-démocrate japonais, déclarait lundi dernier via Reuters que l’Empire du Soleil Levant présenterait très bientôt sa vision quant à l’émission d’une monnaie numérique par la Banque Centrale. Selon lui, divulguer ces informations ouvrira des débats sur les possibles conséquences de cette démarche sur les institutions financières nippones.

En effet, plusieurs questions pourraient se poser. Par exemple : que prévoit la banque centrale en cas de répercussions négatives d’un yen numérique sur les entreprises privées ? Pour rassurer les banques commerciales, Murai a promis que la Banque du Japon (BOJ) facilitera l’accès aux données et les activités des clients.

Le rapport officiel n’exclut néanmoins pas l’hypothèse d’un bouleversement au niveau des institutions financières et des modes de règlement en cas d’émission de CBDC par la BOJ. Le politicien en a également profité pour vanter le pouvoir de remodelage que cette monnaie digitale offrirait au secteur financier nippon.

Le yen à la poursuite d’un yuan numérique ?

Rappelons-nous que la Banque Centrale du Japon avait mis en place, en mars dernier, un comité de liaison et de coordination pour le lancement de cette expérience et initialement prévu sa phase de validation en avril. Certes, la BOJ a avoué ne pas être encore prête pour une CBDC, mais les pouvoirs publics restent très optimistes sur le sujet.

De son côté, la Chine ne ménage pas ses efforts pour numériser sa monnaie nationale. Actuel numéro un dans l’expérimentation et la mise en œuvre de la CBDC, elle prévoit même une mise en circulation d’une partie de ses monnaies digitales aux Jeux Olympiques d’hiver de Pékin de février 2022.

Ce qui justifie le choix de vigilance et de surveillance des manœuvres de son homologue chinois par la Banque du Japon. Et pour gagner la confiance des États-Unis, elle affirme ne pas considérer la CBDC comme une menace pour le dollar américain et son statut de monnaie de réserve mondiale.

L’écosystème financier japonais est en pleine ébullition après l’annonce d’une éventuelle CBDC dans le pays. Si cette monnaie numérique devient opérationnelle, le rapport entre le yen et le yuan pourrait corollairement changer.

Plus d’actions

Internautes amateurs, néophytes ou confirmés, c’est avec grand plaisir que je vous livre au quotidien les secrets du monde de la cryptomonnaie.
Mon rôle ? Rendre ce domaine clair et limpide tout en vous livrant les dernières infos croustillantes pour vous permettre d’y investir en connaissance de cause et avec le moins de risque possible.
Ce ne sera pas un long fleuve tranquille mais ce n’est pas grave, c’est la vie !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *