Le créateur de Dogecoin se livre à une tirade anti-crypto qui provoque le scepticisme

Le discours anti-crypto du créateur de Dogecoin (DOGE) provoque le scepticisme 101
Source: AdobeStock / jlmcanally

Le créateur de Dogecoin (DOGE) s’est lancé dans une tirade sur Twitter à propos de l’industrie crypto, écrivant que le secteur était “fondamentalement une technologie de droite et hyper-capitaliste.”

Jackson Palmer a cofondé DOGE en 2013 avec son ancien partenaire commercial Billy Markus, avant de se retirer et de procéder à la vente de tous ses jetons. Il a affirmé que la crypto est “construite principalement pour accroître la richesse de ses promoteurs par une combinaison d’évasion fiscale, de diminution de la surveillance réglementaire et de rareté artificiellement appliquée.”

Ses déclarations ont obtenu un large soutien – mais aussi provoqué le courroux de nombreux utilisateurs de Twitter, notamment certains partisans du Bitcoin (BTC). Palmer a laissé entendre que, tout comme les cochons dans la Ferme des animaux de George Orwell, les acteurs du marché crypto ont évolué en devenant ce qu’ils espéraient autrefois détruire, écrivant :

“Malgré les revendications de ‘décentralisation’, le secteur des cryptomonnaies est contrôlé par un puissant cartel de personnalités fortunées qui, avec le temps, ont progressé pour intégrer bon nombre des institutions associées au système financier centralisé existant qu’elles étaient censées vouloir remplacer.”

Il a également mis en doute la crédibilité des principaux partisans de la crypto, en particulier des personnalités publiques, expliquant :

“L’industrie des cryptomonnaies s’appuie sur un réseau de relations d’affaires louches, d’influenceurs et de médias soudoyés pour perpétuer ce cycle entonnoir autour de la stratégie “get quick rich” (enrichissez-vous rapidement) conçu pour récolter l’argent frais des personnes financièrement désespérées et naïves.”

Et il va plus loin affirmant que la crypto s’est emparée “des pires éléments du système capitaliste actuel”, à savoir “la corruption, la fraude et l’inégalité” pour y ajouter “un logiciel limitant techniquement les interventions” (à savoir l’audit, la réglementation et la fiscalité), qui “servent de protection ou de filet de sécurité pour la personne moyenne.”

Nic Carter, associé de Castle Island Ventures, s’est montré cinglant envers Palmer, écrivant qu’il était “difficile de concevoir quelque chose de plus méprisable que de créer un clone sans mérite du Bitcoin, sans autre utilité que d’arnaquer des investisseurs désemparés” – et d’”utiliser cette notoriété pour attaquer et saper la technologie qui vous a rendu pertinent”.

D’autres bitcoiners ont tenu à souligner le fait que la diversité existe dans l’espace crypto, le défenseur du BTC Gigi pointant du doigt la vidéo “Bitcoin Voicepaper”, qui présente des enthousiastes du BTC dans le monde entier lisant le livre blanc du Bitcoin.

Friar Hass (alias Hass McCook), un maximaliste Bitcoin, a écrit,

“Je suis d’accord avec chaque remarque qu’il a faite s’appliquant à la crypto. C’est tout à fait exact. Le Bitcoin n’est pas la crypto, heureusement.”

D’autres ont suggéré, cependant, que les bitcoiners étaient en fait désireux d’adoption afin d’assurer l’inclusion, plutôt que de simplement voir leurs propres avoirs augmenter en valeur.

Les banquiers ont cependant applaudi les commentaires de Palmer. Aleksi Grym, de la Banque de Finlande, a déclaré que les gens n’avaient pas besoin de le croire sur parole, car les critiques de Palmer venaient directement d’une source bien informée :

“Les cryptomonnaies sont une vilaine caricature des marchés financiers conçue pour promouvoir la cupidité et les intérêts personnels nuisibles en escroquant les personnes obsédées par l’argent.”

Et bien que Matthew Graham, le PDG de Sino Capital, soit d’accord avec l’affirmation l’affirmation de Palmer selon laquelle un “puissant cartel de personnalités riches qui, avec le temps, a évolué pour incorporer un grand nombre des mêmes institutions liées au système financier centralisé existant qu’il est censé vouloir remplacer”, il a ensuite ajouté que les arguments de l’ancien responsable du DOGE ne contenait que des “fragments” de vérité et était globalement “extrême et unilatérale.”

Un autre défenseur de la crypto, ” Taurus159 “, a manifesté son animosité face aux affirmations de Palmer, affirmant qu’elles ne s’appliquaient ni à la crypto, ni à la finance décentralisée (DeFi) :

“Pour moi, la crypto et la DeFi étaient et sont toujours un véhicule pour la liberté et l’inclusion financière. Mais, bien sûr, si vous [avez créé] une cryptomonnaie [comme] DOGE, vous ne penseriez pas de cette façon.”

________

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h” et “Investir dans Bitcoin“.

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *