Le co-créateur du projet s’en tire mal

Actuellement, l’engouement autour du Dogecoin (DOGE) est remarquable. Beaucoup d’investisseurs y accordent une attention particulière, et le cofondateur du projet, Billy Markus, a essayé de profiter de cet intérêt général. Il a créé et mis en vente une série spéciale de 420 NFT à l’effigie de Shiba Inu. Mais tout ne se serait pas passé comme prévu. M. Markus n’aurait eu qu’un maigre retour sur l’opération : seulement 46 000 dollars obtenus grâce à la vente.

Coin cryptocurrency doge on the background of wires and circuits.

Trois niveaux de NFT créés par Billy Markus

Difficile d’arrêter la frénésie autour du Dogecoin (DOGE) ! Les événements s’enchaînent et contribuent à l’augmentation de la popularité de cette monnaie électronique. Entre autres, il y’a quelque temps, Elon Musk, le PDG de Tesla, avait manifesté son soutien à DOGE. Il y a aussi eu le listing sur la plateforme d’échange Coinbase qui a boosté la renommée de la cryptomonnaie.

Parce qu’il aurait flairé le coup de communication, Billy Markus, a voulu tirer davantage les projeteurs du côté de son projet. Il a annoncé sur Twitter qu’il voulait « essayer quelque chose de différent ». Il voulait « tester une nouvelle plateforme qui permet de créer plusieurs copies du même NFT ».

Jusque-là, trois niveaux de NFT sont dévoilés :

  • Le premier niveau : une édition ouverte de 420 exemplaires disponibles à l’achat sur Rarible pour 0,081 Ether, soit 208,52 dollars ;
  • Le deuxième niveau : il est déjà épuisé sur Rarible. Il se compose de trois exemplaires qui ont été vendus à 0,8 Ether chacun, soit environ 2 063 dollars ;
  • Le troisième niveau : un exemplaire unique vendu à 1,5 Ether pour 3 866 dollars.

Le vrai-faux « Dogefather »

De toute évidence, l’histoire de la cryptomonnaie qui a commencé comme une blague est loin d’en être à son épilogue. À l’heure actuelle, le DOGE occupe la 6e position dans le classement des monnaies électroniques les plus capitalisées. Sa capitalisation s’élève à un peu plus de 47,3 milliards de dollars.

En dehors de la capitalisation, le Dogecoin a acquis de la notoriété ces derniers mois, surtout depuis que Elon Musk s’est présenté comme le « Dogefather ». La valeur de la cryptomonnaie a alors littéralement explosé et s’échange aujourd’hui à environ 0,34 dollar.

Malheureusement pour Billy Markus, le véritable « Dogefather », il n’a pu profiter de la croissance de sa création que de loin, puisqu’il a vendu l’ensemble des DOGE qu’il possédait en 2015. Depuis, la paternité du projet est revenue à… Elon Musk.

Mais alors que faut-il dire sur la vente des NFT à l’image de Shiba Inu ? Tout simplement, l’opération n’a pas vraiment été un succès pour Billy Markus. Elle ne lui a rapporté que 46 000 dollars à l’heure actuelle. La rentabilité aurait sans doute été meilleure s’il ne s’était pas séparé de ses DOGE de 2015.

Avec la vente des NFT à l’image de Shiba Inu, Billy Markus espérait peut-être bénéficier d’une bonne rentabilité, mais ce n’est pas le cas. En effet, il ne s’en est tiré qu’avec environ 46 000 dollars. La morale de l’histoire ? Toujours attendre le bon moment pour investir. Fin !

Plus d’actions

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *