Le Bitcoin est encore trop cher pour les institutionnels, plongeon à $23K évoqué par JP Morgan

Après avoir tenté un retour au-dessus de 35.000$ vendredi, le Bitcoin s’est lancé dans une sévère correction, jusqu’à un creux proche de 30.000$ samedi matin, soit une baisse de plus de 14% en 24 heures.

Mais tout comme cela avait été le cas lors du test de 30.000$ de mardi, cette zone psychologique clé a attiré les acheteurs, et le BTC/USD évolue de nouveau sur les 33.000$ au moment de la rédaction de cet article, confirmant son statut de support majeur.

Malgré tout, certains estiment que la phase de baisse actuelle du Bitcoin n’est pas encore terminée, et qu’elle va donc rapidement visiter de nouveaux creux.

C’est le cas de la banque JP Morgan, qui a publié cette semaine une étude évaluant la « juste valeur » du Bitcoin, en se basant sur le ratio de volatilité BTC-or.

Le Bitcoin pourrait s’effondrer à 23.000$ selon JP Morgan

La banque a en effet expliqué dans sa note que le BTC pourrait descendre jusqu’à 23.000$, estimant que la juste valeur actuelle de la cryptomonnaie se situe entre ce prix et les 35.000$.

Rappelons que dans une autre note publiée plus tôt cette année, et qui avait été très remarquée, JP Morgan avait estimé que le Bitcoin pourrait monter à 140.000$, si et seulement si sa volatilité descendait au niveau de celle de l’Or.

Mais dans sa note de cette semaine, la banque a exclu que cela se réalise à moyen terme, estimant que “la convergence ou l’égalisation complète des volatilités ou des allocations [entre l’or et le bitcoin] est peu probable dans un avenir prévisible”.

Les institutionnels rebutés par la volatilité du BTC

Et cette volatilité extrême du Bitcoin fait selon JPM fuir les investisseurs institutionnels. La banque a en effet souligné que “plus d’un mois après le krach crypto du 19 mai, les fonds bitcoin continuent de saigner, alors même que les flux entrants dans les ETF d’or physique se sont arrêtés”.

Elle a ainsi expliqué que “cela suggère que les investisseurs institutionnels, qui ont tendance à investir via des véhicules réglementés tels que les fonds bitcoin cotés en bourse ou les contrats à terme sur bitcoin du CME, manifestent toujours peu d’appétit pour acheter le creux du bitcoin.”

Enfin, JP Morgan a souligné un autre facteur négatif pour le Bitcoin, à savoir la fin d’une période de blocage de six mois pour le fonds Grayscale Bitcoin Trust, qui a observé des entrées de capitaux de près de 4 milliards de dollars en décembre et janvier. La période de blocage pendant laquelle les premiers investisseurs ne pouvaient pas vendre leurs parts du Fonds se terminant le 19 juillet, la crainte est que cette date soit l’occasion de ventes massives qui pourraient largement peser sur le prix du Bitcoin.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *