Le Bitcoin (BTC) consomme 56 % d’énergie renouvelable

Le Bitcoin Mining Council (BMC) – fondé par Michael Saylor – a publié son premier rapport trimestriel. Nous y apprenons que les nord-américains utilisent à 67 % de l’énergie renouvelable pour miner le bitcoin.

32 % du hashrate global

C’est ce que représente les 23 compagnies faisant partie du BMC. Ces dernières ont compilé leurs données concernant l’origine de leur énergie et il ressort qu’elle provient à 67 % de ressources renouvelables.

Pour la comparaison, les énergies renouvelables ne représentent que 20 % du mix énergétique mondial. Nous sommes à 30 % aux États-Unis, 49 % en Europe, 48 % en Allemagne et 52 % en France.

Comparaison du mix énergétique du bitcoin avec plusieurs pays

BMC a également interrogé des mineurs du monde entier en leur posant trois questions :

  • Combien d’électricité votre parc consomme-t-il ?
  • Quel est votre hashrate ?
  • Quel est le pourcentage total d’électricité provenant de ressources renouvelables ?

Sur la base des données recueillies, BMC estime que la part des énergies renouvelables de l’industrie du mining de BTC mondiale atteignait environ 56 % à la fin du second trimestre 2021, faisant d’elle l’une des industries les plus « vertes » au monde.

Darin Feinstein, le fondateur de Blockcap et de Core Scientific, a fait remarquer que ce rapport intervient à un moment charnière étant donné la Chine ne semble plus en capacité d’accueillir plus de la moitié du hashrate du bitcoin.

Malgré la fermeture par la Chine de plus de 60 % du réseau Bitcoin, ce dernier n’a connu aucun arrêt, aucune défaillance ni aucune faillite. Il s’est simplement adapté en redéployant son infrastructure dans des régions où les libertés sont plus grandes“, a-t-il déclaré.

Par ailleurs, l’exode des mineurs Chinois (qui consommaient beaucoup de charbon) va très probablement encore améliorer l’empreinte carbone du BTC.

Le Bitcoin utilise 0.117 % de l’énergie mondiale

Le BMC s’appuie sur les statistiques de BP qui estiment l’énergie totale générée dans le monde à 162 194 TWh par an. Sur ce grand total, l’Agence internationale de l’énergie rapporte qu’environ 50 000 TWh sont gaspillés.

En sachant que le réseau bitcoin consomme 189 TWh, il ne représente donc que 0.1 % de la production d’énergie mondiale et 0.4 % de l’énergie gaspillée. Pour plus de perspective, il est également noté que la consommation énergétique du BTC représente à peine 2.8 % de l’électricité gaspillée rien qu’aux États-Unis.

Michael Saylor a tenu une conférence de presse pour exposer les conclusions de ce rapport et n’a pas hésité à déclarer :

« Si vous êtes un activiste ESG, sachez que le Bitcoin est l’industrie la plus respectueuse de l’ESG au monde. »

Les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) sont des critères environnementaux (surtout les émissions de CO2), sociaux (impact direct sur les parties prenantes) et de gouvernance.

Pour Michaeal Saylor, le bitcoin coche toutes les cases : « Bitcoin a la meilleure gouvernance du monde car il est décentralisé. Il n’y a pas de conseil d’administration il n’y a pas de CEO, personne ne peut le manipuler. […] Il est bon pour la société car il offre un droit de propriété à des milliards de gens. Il y a-t-il une autre technologie offrant la promesse d’un droit de propriété et de protéger sa richesse à la terre entière avec un simple téléphone android à 50 $ ? »

Concernant l’environnement, le CEO de Microstrategy a souligné qu’aucune industrie ne consommait autant d’énergie renouvelable que le bitcoin. “Je n’arrive pas à trouver une industrie qui consomme plus de 68 % d’énergie renouvelable. Je défie quiconque de trouver une industrie qui utilise 68 % d’énergie renouvelable. Voire 60 % ou même 50 %.

Plus d’actions

Journaliste / Bitcoin, géopolitique, économie, énergie, climat

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *