L’avenir à court terme du Bitcoin (BTC) encore floue selon JPMorgan

Dans une note, la banque américaine JPMorgan indique que le Bitcoin (BTC) et plus globalement les cryptomonnaies viennent à peine d’entamer un processus de guérison.

Le Bitcoin est les cryptomonnaies au début de leur guérison

Oscillant entre 30000 et 35000 $ ces derniers temps, le Bitcoin est encore dans une phase d’incertitude. Et c’est principalement tout le secteur des cryptomonnaies qui est actuellement dans cette phase.

De ce fait, pour les analystes de JPMorgan le marché des cryptomonnaie n’est pas encore sain. Au contraire, ils avertissent sur le fait que le marché est particulièrement difficile sur le court terme et “qu’il y a probablement encore un surplomb de positions sous-marines qui doivent être compensées par le marché.”

Le marché des cryptomonnaies est donc toujours particulièrement instable. Plus précisément, pour JPMorgan le marché vient de débuter son processus de guérison.

Les effets de la politique répressive chinoise ?

Pour le Bitcoin, après avoir connu un pic historique durant mars 2021 avec un prix dépassant 58000$, la chute n’a été que plus brutale jusqu’à descendre en dessous des 30000$ durant le mois de juin.

L’une des raisons de cette baisse de prix réside dans la politique répressive de la Chine à l’encontre des cryptomonnaies. Ces derniers mois, la Chine qui avait auparavant déjà montré plusieurs fois son hostilité, a accéléré sa répression. Les entreprises de mining sont notamment obligées de fermer les unes après les autres.

Forcément, quand le pays ayant la plus grande capacité de hachage réduit de près de 90% cette capacité, c’est tout le marché qui est inquiet. Ce qui se traduit par une chute du cours des cryptomonnaies.

Cependant, depuis ses débuts le Bitcoin connait des périodes de fortes hausses et de fortes chutes. À l’image du marché des cryptomonnaies dans sa globalité, le BTC reste très volatile. La période difficile que traversent les actifs numériques ne peut donc pas être attribuée uniquement à la Chine.

De plus, JPMorgan estime que la migration des mineurs chinois vers d’autres pays devrait finalement engendrer un effet positif. Cette migration entraine une hausse des coûts de production du Bitcoin sur laquelle va pouvoir s’appuyer le prix du BTC. En effet, historiquement, le prix du Bitcoin est lié à son coût de production.

Si JPMorgan appelle à rester prudent sur le court terme, la banque américaine ne semble pas remettre en cause la capacité du marché des cryptomonnaies à retrouver sa splendeur une fois le processus de guérison terminé.

Plus d’actions

Mon intérêt pour les nouvelles technologies m’a téléporté dans l’univers blockchain. Dimension à la fois complexe et tellement vaste que mon cerveau a d’abord réagi en mode “Error 404” frôlant la faille spatio-temporelle avant que j’en comprenne peu à peu les codes.

Le chemin est encore long avant d’obtenir le salut du dieu Crytpo, mais en attendant j’en profite pour partager ma passion avec vous

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *