La sortie de la Fed a t-elle conforté le cours de l’Euro dollar?

La sortie de la Federal Reserve était attendue au tournant cette semaine dans un marché où le cours de l’euro dollar n’a pas cessé de se hausser depuis un mois. A l’instar de la BCE, la Fed a préféré maintenir le statu quo; c’est-à-dire laisser sa politique monétaire inchangée. Au cours de la journée de la sortie de la BCE, l’euro dollar a gagné 45 pips en séance journalière. 

La Fed a privilégié maintenir le statu quo

Pas question d’une inflexion de la position de la Banque Centrale américaine. “Il n’est pas encore temps” a fait savoir Jerome Powell. De plus, le patron de la Fed a rappelé que les États-Unis étaient encore  loin du niveau d’avant Covid. Il a martelé: “ Nous sommes 8,5 millions d’emplois en dessous du niveau de février 2020” rappelant au passage “Nous sommes encore loin de nos objectifs (…) Il faudra un certain temps

La Federal Reserve poursuit avec sa politique équilibriste. Les taux d’intérêts de court terme sont au plus bas rapprochant vers des taux d’intérêt quasi nuls car la Fed achète chaque mois 120 milliards de dollars de titres sur le marché obligataire. Le 10 ans américain a même baissé au cours de la journée passant de 1,66% à 1,62%. 

Quant au souci inflationniste, le président de la Fed a déclaré: “L’inflation a augmenté, reflétant en grande partie des facteurs transitoires. Les conditions financières globales restent accommodantes, en partie grâce aux mesures politiques de soutien à l’économie et au flux de crédit aux ménages et aux entreprises américaines.”

Somme toute, compte tenu de ses éléments, l’Euro dollar devrait poursuivre sous la phase haussière de ces 5 dernières semaines. 

L’euro dollar dans une oblique haussière depuis un mois

Comme nous pouvons le constater dans le graphe ci-dessus, l’euro dollar est dans une oblique haussière marquée par plus de 5 recovery de plus de 50 pips en données journalières. Au regard de cette tendance, on se demande si la paire pourra-t-elle tester le pic du mois janvier à savoir la résistance des 1,23$. Pour Morgan Stanley: “Ne vous attendez pas à ce que l’EUR/USD atteigne de nouveau les sommets de janvier.”

Selon la Banque américaine, le retard dans le décaissement du fonds de relance européen pourrait être dommageable au cours de l’EUR/USD. Bien que plusieurs économies européennes aient annoncé une reprise des activités au cours de l’été. Le souci qu’a relevé la banque: le premier décaissement du fonds relance aura peut-être lieu au troisième ou quatrième trimestre de 2021. 

Le dernier arrêt de la Cour constitutionnelle allemande a levé un obstacle majeur au lancement du fonds de relance de l’UE, mais nos économistes pensent que le premier décaissement du fonds sera probablement encore décalé du 3T au 4T 21.”

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *