La SEC délivre une assignation à comparaître au cours d’un évènement crypto

Des indésirables se seraient incrustés au cours d’un événement organisé par Messari, en la personne de régulateurs qui auraient signifié une assignation à comparaître à un des intervenants. Le fondateur et PDG de Messari, Ryan Selkis, a réagi avec colère à l’incident, affirmant sur Twitter qu’il avait l’intention de déclarer la « guerre » à ce qu’il a qualifié d' »État réglementaire hors de contrôle » – en se présentant aux élections sénatoriales.

Source: Adobe/Feng Yu

L’incident présumé a eu lieu pendant Mainnet 2021, un événement de trois jours qui s’est déroulé à New York. Un participant à l’événement, Slava Rubin, fondateur et associé directeur de Humbition, affirme avoir « vu un individu recevoir une assignation à comparaître par la Securities and Exchange Commission (SEC) » juste « avant de monter sur scène pour son panel ».

Selkis n’a pas révélé l’identité du panéliste en question et a affirmé plus tard que sa remarque sur la billetterie était une plaisanterie.

Cependant, le PDG de Messari a confirmé que son intention de se présenter au Sénat était réelle. Alors que de nombreuses personnes ont répondu qu’elles étaient prêtes à voter pour lui en 2024, Selkis a ajouté :

« [Il est] temps d’activer la machine politique crypto ».

Selkis a ensuite révélé que son entreprise avait offert « plusieurs passes aux régulateurs et personnel du Congrès qui voulaient en savoir plus sur la crypto. »

Mais, a-t-il déploré :

« Ils ne veulent pas apprendre. Ils veulent détruire le secteur crypto aux États-Unis. Point final. »

Les firmes cryptos ne sont pas les seules à être sous pression : la SEC elle-même a été priée d’imposer son autorité sur un secteur crypto qui ressemble au « Far West » – appelant à une « application vigoureuse » de la loi.

Bloomberg a rapporté que des organisations telles que « l’Americans for Financial Reform Education Fund, le Consumer Federation of America et d’autres » auraient écrit une lettre à la SEC pour critiquer spécifiquement “les stablecoins, les services de prêts cryptos et les exchanges. »

Ils auraient affirmé que la protection des investisseurs était désormais primordiale et le média a noté que la lettre exhortait la SEC à « ne pas créer d’exceptions pour le marché crypto. »

Ces groupes s’en prennent particulièrement aux stablecoins garantis par l’USD, Tether (USDT) et USD Coin (USDC), affirmant que « clairement, les deux produits peuvent créer des risques importants pour les investisseurs et les consommateurs. »

Les auteurs ont écrit :

« Sans orientation réglementaire significative, le marché des actifs numériques est né et s’est développé en un Far West. Il est urgent que la SEC et les autres régulateurs financiers fédéraux fassent appliquer la loi pour mieux protéger les investisseurs et améliorer l’intégrité et la stabilité des marchés d’actifs numériques. »

 

 

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262

Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews

Facebook:  https://www.facebook.com/cryptonewsFR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *