La révolution Secretum propulsée par Solana : faire du trading une pratique aussi simple que la messagerie

Le nombre d’applications de messagerie ne cesse d’augmenter. Tous les jours, le nombre d’utilisateurs de ces applis dépasse les 3,6 milliards et le nombre de messages échangés excède les 145 milliards de messages. Aujourd’hui, deux géants sortent indubitablement du lot, à avoir Telegram et WhatsApp. Néanmoins, les raisons en sont radicalement différentes :

  • Pour sa part, Telegram est opérationnel depuis 2013. Il s’agirait d’une meilleure version de sa grande sœur Whatsapp. En effet, les options disponibles sont plus avancées, en l’occurrence au niveau du cryptage de bout en bout, un espace de stockage plus important et la possibilité de créer des chats privés (secrets). L’effectif de ses utilisateurs dépasse actuellement les 500 millions.
  • Whatsapp fut la première venue d’entre les deux, pouvant se targuer d’avoir été la pionnière en termes de solution VOIP au niveau mondial. Existant depuis 2009, Whatsapp a fait l’objet d’un rachat par Facebook pour un montant d’une vingtaine de millions de dollars en 2014. Aujourd’hui, le nombre d’utilisateurs dépasse les 2 milliards et il s’agit de l’appli de messagerie la plus connue à travers la planète.

Au-delà d’un succès indubitable, force est de constater que ces deux applications présentent la même faille. En effet, leurs utilisateurs sont victimes de données personnelles qui fuitent, la vie privée qui est violée ou encore les cybervols. Voici quelques faits marquants en ce sens :

1xbit
  • Whatsapp a écopé d’une amende se chiffrant à 255 millions d’euros sous une sanction de l’organisme de surveillance de la vie privée de l’Union Européenne. Les raisons étant un partage de données et des violations de traitement au mois de septembre 2021.
  • Au mois d’août 2020, le piratage que Telegram a subi a eu pour résultat l’exposition des données personnelles de 500 millions de personnes et plus.
  • Durant l’année 2019, des pirates sont parvenus à introduire des logiciels espions à l’intérieur des téléphones d’usagers WhatsApp et à intercepter des échanges à caractère privé.

Face à ces faits, des développeurs lituaniens ont eu l’idée de mettre en place une application de messagerie qui s’appuie sur la blockchain. Celle-ci serait à même d’assurer une confidentialité et une sécurité complètes de la messagerie. Il s’agit de Secretum.

Secretum : Mieux que Telegram WhatsApp

Secretum peut se vanter d’être la pionnière, mais également l’unique appli de messagerie qui bénéficie d’une décentralisation, d’un cryptage et d’une sécurisation complets. Cette appli s’appuie sur la blockchain Solana. De par son architecture même, mais également aux spécificités propres à technologie blockchain, Secretum présente de multiples atouts, à savoir :

  • La messagerie est cryptée de bout en bout pour l’ensemble des échanges. Aucune censure n’est appliquée. Il n’y a pas non plus de modération et l’usager bénéficie d’une confidentialité complète ;
  • Les messages ainsi que les fichiers sont stockés exclusivement sur des nœuds de confiance. Ces derniers font l’objet d’une vérification indépendante au sein du réseau Secretum. Il n’y a donc pas d’unique point de défaillance, comme c’est habituellement le cas sur les services de messagerie fondés sur le cloud.
  • L’inscription s’effectue entièrement dans l’anonymat et exclusivement par le biais d’une adresse de porte-monnaie cryptographiques de l’usager. Ce dernier n’a pas besoin de fournir des données personnelles comme un nom ou un numéro de téléphone, évitant tout risque de fuite ou de piratage.
  • Pas de recueil de données dans un but marketing, cette pratique que l’on rencontre très souvent avec d’autres applis de messagerie.
  • L’écosystème s’est construit autour du jeton SER, permettant un jalonnement et une récompense les utilisateurs actifs et qui, via leurs messages et les fichiers stockés participent au développement du réseau Secretum.

En plus d’une application alliant convivialité et prise en main intuitive, les options disponibles permettent à Secretum de posséder un atout concurrentiel non négligeable face à Telegram et Whatsapp.

Secretum

Quoi qu’il en soit, Secretum va bien au-delà du concept d’appli de messagerie. En effet, ce protocole intègre une fonction de trading de devises digitales grâce à laquelle les usagers ont la possibilité de procéder à l’échange en peer-2-peer d’actifs cryptographiques (que ce soit des actifs fongibles ou non fongibles – NFT) de manière quasi instantanée, à des coûts comptant parmi les plus faibles du marché. Cela est possible via la technologie Solana.

Secretum : solution de messagerie et de trading pour la cryptosphère au niveau mondial

À l’instar des fonctionnalités en matière de messagerie qui différencie Secretum des applis existantes, les options en matière de trading de gré à gré en font également une solution de trading de crypto qui sort du lot :

  • Les traders peuvent se contacter en mode one-to-one ou one-to-many, c’est-à-dire avoir un seul ou plusieurs interlocuteurs via des envois de messages. Grâce à cela, Secretum permet de libérer des liquidités cachées sur les marchés cryptographiques, ce qui permet d’optimiser les prix des trades, ainsi que les délais dans lesquels les transactions sont exécutées.
  • L’option de trading de gré à gré s’adapte bien aux jetons NFT dans la mesure où ces derniers ne sont pas cotés sur les marchés publics. La mise en contact entre acheteurs et vendeurs est assurée par Secretum et ceux-ci s’échangent entre eux par le biais des adresses correspondant à leurs portefeuilles. La communication se fait de manière rapide, sécuritaire et surtout anonyme.
  • Le paysage des plateformes d’échange de crypto-monnaies décentralisées ou centralisées fait que le marché présente une liquidité fragmentée. Les trades de blocs pouvant avoir un impact sur les prix. Avec la possibilité de procéder à des échanges de wallet à wallet, les prix ainsi que les flux du marché peuvent être stabilisés.

Une chose est certaine, la formule gré à gré en vigueur sur Secretum profite du développement des échanges de crypto-monnaies : les volumes échangés sont de l’ordre de 1,5 trillion de dollars mensuellement au titre de 2021 :

Secretum

En conjuguant des options de trading innovantes avec des options de messagerie exclusives, Secretum pourraient bien se hisser au rang de solution de trading et de communication incontournable de la cryptosphère mondiale. Au fur et à mesure que détenir des devises digitales se vulgariser, le public aura autant besoin d’échanges en toute transparence que de communications sécurisées. Secretum va alors naturellement se poser comme « la » solution à cela. Cette appli devrait être bien plus que le successeur de Telegram ou WhatsApp, et construire les fondations d’une nouvelle ère blockchain.

Secretum

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *