La Révolution du E-Sport s’appelle SORARE et pèse 5 milliards

Sorare Révolution Esport

SORARE, la licorne blockchain française qui va révolutionner le E-sport

SORARE, c’est comme les cartes panini de notre enfance. Sauf qu’on connait personne qui soit devenu riche grâce à ces cartes panini, en tout cas pas dans la cour de récré. Mais SORARE joue dans la cour des grands.

SORARE, la pépite French Tech qui révolutionne Sport et Jeu vidéo

SORARE est une pépite de la french tech. Beaucoup de personne en ont entendu parler depuis un an. Mais l’aventure à commencé il y a plus longtemps. Nicolas Julia, le co-fondateur, a lancé la boite en 2019. A cette époque, c’était un jeu en ligne basé sur la Blockchain Ethereum et sur le sports.

  • Pour les fans de sports, c’était l’occasion rêvée pour se lancer dans une aventure blockchain et découvrir le fonctionnement de cette nouvelle technologie dont on entend tellement parler.
  • Pour Nicolas Julia, c’était l’occasion de conquérir un nouveau marché.
  • Le marché du sport, des jeux et des objets de collections. Les trois marchés les plus importants au monde.
  • C’est la raison pour laquelle la levée de fond réalisée par SORARE a dépassé tout ce qui avait été fait auparavant dans le monde de la french tech.
  • L’entreprise basée à Paris a levé 680 millions de dollars.
  • C’est le prix auquel les investisseurs ont valorisé SORARE lors du premier round. Aujourd’hui, elle vaut 4,3 milliards de dollars, soit une augmentation de 640 %.
  • Pour les personnes qui ont déjà investit sur SORARE, c’est du pain bénit. Mais le meilleur reste à venir.
  • C’est l’opportunité pour ceux qui attendent sur le quais de rentrer dans le train.

Parce que les partenariats avec SORARE ne font qu’accélérer. L’entreprise a bénéficier sur plusieurs plans des différents mouvements dans les crypto monnaies. Il y a eu la vague des NFT, qui a largement bénéficié à ce marché. En effet, les carte qu’on s’échangent comme des cartes paninis sont maintenant des objets qui peuvent se transférer d’un wallet à l’autre. Cela veut dire qu’un collectionneur peut posséder le NFT d’Antoine Griezmann après l’avoir directement acheté au footballer.

Les NFT sont un des marchés les plus explosifs, mais les plus dur à comprendre. Pour quelqu’un qui n’a pas d’experience dans les marchés de l’art, c’est très facile de se faire avoir ou de miser sur le mauvais cheval. Mais avec SORARE, vous ne misez pas sur un cheval. Vous misez sur toute l’écurie !

C’est la raisons pour laquelle les vrais investisseurs, les banques qui ont levée 680 millions de dollars au premier round de financement de SORARE, investissent dans cette entreprise. C’est un marché qui se valorise en dizaines de milliards de dollars, voir en centaines.

SORARE pèse maintenant 4,3 milliards de dollars. Et cet argent va être utilisé pour développer l’entreprise, selon les déclarations de Nicolas Julia. L’objectif reste de rayonner sur les marchés du jeu vidéos et du sport.

Comme SORARE est une entreprise Française basée à Paris, les premiers partenariats ont été avec l’équipe de France. Maintenant elle se lance à l’assaut des 20 principales ligues européennes, et a déjà signé les 50 principales équipes. Ces partenariats vont permettre d’ajouter tous ces joueurs de foot au jeu de fantasy football.

Les prochaines étapes de développement ? Le marché des Etats-Unis où l’équipe de SORARE cherche déjà à se développer. Là-bas, la frénésie des NFT a gagner de nombreux sports, comme le Basket. Les ventes de moments forts de a NBA, baptisés les NBA Top Shots avait fait fureurs, et certaines ventes avaient dépassé les 300 000 dollars.

De nouveaux sports pourraient donc se développer sur le jeu de SORARE ? C’est très possible.

 “Nous avons reçu l’intérêt de ligues et de fans à travers le monde pour reproduire notre modèle dans d’autres sports”, a déclaré Julia.

L’ambitions de ses dirigeants semble sans limite, et les investisseurs sont la pour alimenter l’aventure à coup de milliards. C’est un marché inédit dans lequel les éléments les plus rentables du sport et du jeu vidéo s’additionnent.

Des NFT pour Financer le Sport Féminin et Communautaire

La prochaine étape ? C’est la que la vision des fondateurs est réellement disruptive et unique. La volonté est d’aider au développement du sport dans les domaines que les grands médias classique et l’industrie du jeu vidéo délaissent. En faisant par exemple appel au sport communautaire, mais aussi au sport féminin.

“Nous pensons que les NFT peuvent accélérer de manière significative le développement du sport féminin. Nous allons investir activement dans ce domaine en commençant par le football féminin.”

Des domaines ou l’objet de collection pourrait particulièrement exploser. Ce sont des domaines qui génèrent certes moins de millions en budget publicité lors des matchs. Mais l’aspect communautaire renforce le sentiment d’appartenance. Et les fans sont d’autant plus prêts à acheter ou a collectionner des NFT à l’effigie des joueurs auxquels ils s’identifient. Encore mieux : c’est un domaine où le divertissement n’avait jadis aucune emprise.

Il était avant impossible de monétiser tout ce pan du sport, qui représente en volume bien plus de match et de joueurs que le haut du panier. Grâce à SORARE, même les plus petites équipes seront présentes dans l’univers du jeu vidéo. Elles auront désormais accès à ce marché ainsi qu’aux revenus qui vont avec !

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *