La journée du DOGE tourne au fiasco sur une forte baisse

Le DOGE Day ou journée du token Dogecoin n’a pas connu l’issue escomptée par ses promoteurs. Sur les réseaux sociaux, des holders voulaient tirer le prix de la cryptomonnaie au-delà d’un dollar. L’échec est cuisant.

Le 20 avril devait être le Doge Day, c’est-à-dire la journée de la cryptomonnaie Dogecoin. Le mouvement était né sur les réseaux sociaux, Twitter, mais aussi Reddit aux États-Unis. L’objectif de ses promoteurs : hisser le prix au-delà du dollar.

Le résultat n’est pas du tout à hauteur de ces attentes. Et bien au contraire puisque sur la période, le cours du DOGE terminait en forte baisse. La plaisanterie et la popularité sur les réseaux sociaux ont des limites.

Flop du DOGE DAY à -20%

Les investisseurs particuliers ont peut-être aussi été échaudés par l’aventure GameStop/Robinhood du début d’année, puis par celle du XRP. La campagne sur les réseaux sociaux se traduisait par un plongeon des cours. En clair, du pump & dump.

Ainsi, en matinée du 20 avril, DOGE cotait 0,40 dollar, pas très loin de son ATH de 0,44 dollar. En cours de journée, son prix passait sous les 30 cents. Le 21 avril à 12h30, il cote environ 0,31 dollar. La baisse sur 24 heures avoisine donc les 20%.

Pour CoinDesk, « l’armée du DOGE se retire, la queue entre les jambes ». Plus sobrement, Decrypt qualifie le Doge Day d’échec. Pourtant, sur Twitter, le mouvement était enclenché. Participaient même des marques internationales comme les déodorants Axe et les barres chocolatées Snickers.

Un site e-commerce, Newegg, annonçait quant à lui une nouvelle méthode de paiement. Le distributeur permet désormais à ses clients de régler leurs achats en Dogecoin via leur wallet BitPay. C’est un des premiers marchands à accepter le DOGE.

Des imitations du Dogecoin grimpent

Cette annonce n’a pas permis cependant de tirer la valeur de la cryptomonnaie, dont les performances en 2021 restent considérables cependant. Rappelons que le 13 avril, le DOGE s’échangeait aux alentours de 0,07 dollar. Trois jours plus tard, il culminait à 0,43 dollar.

Le 16 avril, sa capitalisation atteignait ainsi 52 milliards de dollars, plus que la valorisation boursière de grandes banques, comme la Barclay, soulignait CoinDesk. DOGE se classait 5e cryptomonnaie au monde.

Si le DOGE manque sa journée, démontrant les limites d’une action sur les réseaux sociaux, il n’est pas néanmoins sans provoquer des réactions. Et le successeur du token est peut-être apparu ces derniers jours.

Dogecoin fait des émules et plusieurs cryptomonnaies espèrent surfer sur la vague afin de reproduire la réussite de celle-ci. Et avec un certain succès parfois, d’ailleurs. SHIB, ou « dogecoin killer », grimpe de plus de 5000% sur un mois, dont 95% le seul 19 avril. Même tendance pour le WOGE.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *