La cryptosphère fait pression sur la Banque de France pour investir dans le Bitcoin

L’attention médiatique grandissante sur le Bitcoin pousse de nombreuses entreprises , fonds d’investissements, banques ou même États à reconsidérer leurs positions sur les cryptomonnaies. En effet, tout le monde connaît maintenant l’implication d’Elon Musk et de Tesla envers  le Bitcoin et  même le Dogecoin. Parallèlement, de nombreuses institutions financières ont massivement acheté différentes cryptomonnaies, comme BlackRock.

Banque de France

La Banque de France rejoint le mouvement ?!

Afin de pousser la banque de France à suivre cet exemple, François-Xavier THOORENS, fondateur d’Ark Ecosystem, a lancé une e-pétition proposant un « Amendement au code Monétaire et Financier autorisant la Banque de France à acheter du bitcoin et d’autres cryptomonnaies ».

Si cette pétition atteint les 100 000 signatures (actuellement 789 signatures), il sera alors possible de saisir le Sénat afin d’inscrire à l’ordre du jour la création d’un texte législatif ou  d’une mission de contrôle sénatoriale.

L’intérêt principal de cette pétition est de garantir que dans le futur, la banque de France puisse être en possession d’un nombre suffisant de cryptomonnaies. En effet, si rien n’est décidé dans les prochaines années, il sera bien plus difficile de pénétrer le marché, et cela pourrait compromettre l’importance de la Banque de France vis-à-vis d’autres banques centrales ayant investi plus tôt.

Cet amendement est d’autant plus naturel que les régulateurs  français sont   parfaitement conscients de l’importance des cryptomonnaies, l’évolution des réglementations de taxation en est un exemple. De plus, le 17 Mars a eu lieu une vente aux enchère publique judicaire de bitcoins. Cette vente aux enchères était le fruit d’une vaste saisie de cryptomonnaie lié à une enquête visant plusieurs cybercriminels et marque un tournant au niveau français.

Cette pétition est l’opportunité pour la communauté française de cryptomonnaie de faire-valoir  son utilité tout en agissant pour la création d’une réserve française officielle de cryptomonnaie.

Plus d’actions

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *